Seuil de signification audit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5884 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ification

L’audit est bien une approche des risques et des éléments permettant leur maîtrise (dispositif de contrôle interne) qui se conclut par un avis sur la probabilité de défaillance d’une organisation et de son fonctionnement.

Les travaux d’audit doivent obligatoirement se focaliser sur les aspects les plus sensibles de l’entreprise : les zones de risque.

Il nes’agit pas ici uniquement d’un souci d’efficacité mais plutôt d’une condition d’applicabilité de l’acte d’audit.

Il existe ainsi une relation inéluctable entre les risques de l’entreprise, les travaux d’audit et le risque d’audit c’est à dire le risque de non détection des défaillances par l’auditeur.

Cependant, s’il est demandé à l’auditeur de bien définir la nature et l’étendue destravaux qui lui permettent de détecter les défaillances de l’entreprise, on reconnaît que le risque d’audit ne peut être définitivement écarté et qu’on ne peut au mieux que détecter les défaillances significatives et exiger de l’auditeur d’avoir une assurance raisonnable qu’il n’existe pas d’anomalies significatives.

Ce caractère significatif va être inversement proportionnel au risqued'audit, en effet, plus le seuil de signification est élevé, plus le risque d'audit est faible et inversement.

C’est pourquoi, lors de la conduite d’une mission d’audit, l’auditeur doit tenir compte du caractère significatif d’une information et de son lien avec le risque d’audit.

I. Les différents niveaux de risques :

S'il existe de très nombreux risques d'erreurs, ilsn'ont pas tous la même probabilité de se réaliser. On distingue généralement:

• Les risques potentiels:

 Ce sont les risques qui sont théoriquement susceptibles de se produire si aucun contrôle n'est exercé pour les empêcher ou détecter et corriger les erreurs qui pourraient en résulter; ces risques sont communs à toute l'entreprise 

• Les risquespossibles:

 Ce sont les risques potentiels contre lesquels une entreprise donnée ne s'est pas dotée de moyens pour les limiter.

Lorsque de tels moyens ne sont pas mis en place, il existe une forte probabilité que des erreurs se produisent et ne soient ni détectées, ni corrigées par l'entreprise.

La documentation professionnelle et l'expérience permettent de connaître lespremiers. Le commissaire aux comptes, tout au long de sa mission, cherche à identifier les seconds afin d'adapter en conséquence ses contrôles pour évaluer l'incidence des erreurs pouvant affecter les comptes de l'organisation auditée.

Lorsqu'il analyse une entreprise, le commissaire aux comptes est confronté à différentes natures de risques. On distingue généralement les risques suivants:A. Risques généraux propres à l'entreprise et à son environnement:

 Il s'agit de risques qui sont de nature à influencer l'ensemble des opérations de l'entreprise. Chaque entreprise, selon le secteur d'activité dans lequel elle opère, sa structure et son organisation, possède des caractéristiques qui lui sont propres et qui rendent plus ou moins probable la concrétisation deses risques potentiels.

Pour contrôler une entreprise, le commissaire aux comptes doit donc identifier les caractéristiques qui la distinguent des autres. Les informations recherchées concernent à ce stade: 

L'activité de l'entreprise et le secteur dans lequel elle opère (entreprise de production, de services, secteur en déclins…)

Son organisation et sa structure (unefiliale à 100% d'un groupe ne pose pas les mêmes problèmes de contrôle que dans une entreprise à l'actionnariat réparti, entrepris décentralisé plus difficile à contrôler…)

Ses politiques générales (financières, commerciales, sociales…)

Ses perspectives de développement (croissance rapide et problèmes de trésorerie, déclin et continuité d'exploitation…)

Son organisation...
tracking img