Shumpeter

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4917 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Classe de Tale ES – Enseignement de spécialité – Thème : Progrès technique et évolution économique chez Joseph Aloïs SCHUMPETER.

Bibliographie : lire pages 14 et 15.

I – L’analyse de Schumpeter

1 – Les cycles économiques : l’article de J. Adda (document photocopié n° 1) puis : p. 20, n° 9, Questions 1, 2, 3 et 4.

2 – Les 5 types d’innovation selon Schumpeter : p. 17, n° 3, questions 1et 2.

3 – Inventions et innovations : (document photocopié n°2) texte de Maurice Niveau.

4 – L’entrepreneur schumpétérien : (document photocopié n°3) texte de François Perroux, puis : p. 17, n° 4, questions 1, 2 et 3 ; p. 18, n° 5, questions 1, 3, 4.

5 – Le rôle du monopole : p. 19, n° 7, questions 1, 2 et 4.

6 - La « destruction créatrice » : p. 21, n° 10, questions 1, 2, 3 et 4puis l’interview de Paul Romer (document photocopié n°3).

II – L’actualité de sa pensée

1 – Document photocopié n° 4: « Les nouvelles théories de la croissance ».

2 – Y a-t-il un rapport entre la taille des entreprises et l’innovation ? p. 23, n° 13, question : « Quelles sont les deux thèses qui s’opposent dans ce document ? » et p. 23, n° 14, questions 2 et 4 .

3 – Le poids de larecherche-développement (RD) : (document photocopié n°5) : deux graphiques sur le poids de dépenses de R&D.

4 – Le débat sur le concept d’innovation : p. 24, n° 17, question 4.

5 – L’analyse des cycles : p. 25, n° 18, question : a) « Utilisez vos connaissances sur Schumpeter pour analyser le cycle décrit dans ce document ». b) Quelle vision de l’avenir ce document donne-t-il ? »Conclusion : (document photocopié n°7) : « Quelques points sur les critiques… »

Dossier documentaire

Document 1

C'est à Joseph Schumpeter que l'on doit la première tentative d'interprétation systématique des cycles de Kondratieff. Dans un ouvrage devenu classique intitulé Business Cycles, qu'il publie en 1939, Schumpeter attribue l'existence de ces cycles à la dynamique spécifique de l'innovation.Par innovation, il n'entend pas simplement la découverte et la commercialisation à grande échelle de nouveaux produits et procédés de production, mais aussi la découverte de nouveaux modes d'organisation du travail, de nouveaux marchés, de nouveaux matériaux ou de nouveaux gisements de matières premières, de nouveaux moyens de communication ou encore l'apparition de nouvelles formes d'entreprises,telles que les grands magasins ou les conglomérats.

Selon Schumpeter, le propre de l'innovation est que son développement n'est pas linéaire, contrairement à ce qu'enseigneront les modèles classiques de croissance dans les années 50 et 60. Le progrès technique n'est pas une manne qui tombe régulièrement du ciel. Il se développe par vagues, par sauts, certaines périodes voyant l'apparition degrappes d'innovations majeures qui vont conditionner le développement de l'économie pendant de longues années. Aux phases d'accélération du progrès technique succèdent donc des lignes droites d'innovations mineures, au cours desquelles les nouvelles conditions de production et de consommation se diffusent à l'ensemble de l'économie. Durant ces périodes, les entreprises recourent massivement au créditpour investir dans les nouveaux procédés ou les nouvelles branches d'activité. Le crédit est ainsi, pour Schumpeter, le complément monétaire de l'innovation. Il entretient par conséquent une relation intime avec le cycle, sans en être pour autant la cause.

Le rôle moteur de l'innovation

Le développement de la phase A du cycle de Kondratieff serait donc conditionné par le temps nécessaire àl'assimilation, la diffusion et l'amortissement de ces nouvelles conditions d'activité. L'épuisement des opportunités ainsi créées et l'exacerbation de la concurrence qui en résulterait expliqueraient le retournement du cycle. La phase B correspondrait à une longue période de purge des capacités de production en excès et des dettes correspondantes, ainsi que de gestation d'une nouvelle vague...
tracking img