Sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (419 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marseille, le 20/04/11
3 Rue du Plat Pays
13000 Marseille
Tel : 01-32-03-04-05
Mobile : 06-04-05-06-08Monsieur Jean DUPONT
Journaliste15 rue de la Paix75000 Paris

Objet: commentaire de votre article traitant de la poésie

Cher Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de votre article traitant de la poésie. Votre parti-pris m’a fortementsurpris.
Certes la poésie peut permettre de rendre beau, ainsi dans Le Pain de Francis Ponge le poète va transformer le pain en un objet fantastique. Grâce à ses métaphores, ses comparaisons et sesgradations, « comme si l’on avait sous la main, les Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes. [ …] La mie a son tissu pareil à celui des éponges » vont métamorphoser cet objet banal. Cette proserend le pain magnifique. Nous pouvons constatez cette idée de “rendre beau” dans le mouvement parnasse (pour les Parnassiens l'art n'a pas à être utile ou vertueux et son seul but est la beauté). Ainsivotre définition de la poésie n’est pas totalement fausse.
Cependant ce poème permet aussi de divertir le lecteur. Avec cette toute autre vision du pain, l’auteur va non seulement embellir mais aussinous distraire. En outre, à l’aide de ces mêmes figures de style Francis Ponge nous coupe de la réalité : « une masse informe [… ] s’est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses… »
Parailleurs, cet auteur en se contraignant de choisir un objet du quotidien comme sujet, a voulu se divertir. Cette intention de se divertir est typique de l’Oulipo (groupes de personnes littéraires et...
tracking img