Sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1119 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ENTRETIEN DE SPORT

(MON EXPERIENCE)

Mon entraînement à la course du 1500m a sûrement été trop court puisque je l’ai commencé il y a un peu plus de deux mois à raison de deux fois par semaine.

Je suis partie d’un niveau sportif convenable, j’ai toujours pratiqué une activité sportive, jeune, je faisais de la compétition en gymnastique surtout de la 5ème à la 3ème et j’ai toujours prisdes cours de gymnastique d’entretien à raison d’une à deux heures par semaine. Cependant, mes aptitudes en athlétisme n’ont été travaillées qu’au sein du système scolaire.

J’ai donc commencé mon entraînement par trois semaines d’endurance, une fois sur deux j’étais accompagnée d’une amie professeur des écoles ayant passé l’épreuve course, il y a 7 ans.

Ces conseils et son soutien m’ont ététrès précieux. Nous avons donc d’abord couru pendant 20 minutes puis 30 et enfin 40. Ensuite, nous avons alterné séances d’endurance (30 minutes) et séances au cours desquelles nous cherchions à évaluer et faire évoluer ma VMA (vitesse maximale en aérobie), nous avons alterné des courses sur un temps donné et récupération sur place avec des courses sur une distance donnée chronométrée avec tempsde récupération active. Les trois dernières semaines, nous nous sommes entraînées sur l’épreuve proprement dite c'est-à-dire un échauffement (étirements, échauffement de toutes les articulations et succession de pas chassés, de sauts etc.…).

Beaucoup des conseils donnés par mon amie et surtout le fait qu’elle s’entraine avec moi m’ont permis de progresser et de rester motivée.

(EXPOSE SURENTRAIDE LORS D’UNE UNITE DE COURSE SUR UN TEMPS LONG)

L’entraide et la solidarité sont donc les éléments clés retenus de mon expérience et je vais vous présenter une unité pouvant être proposée en dernière classe de cycle 3, la course sur un temps long, durant laquelle l’entraide et la solidarité seront le moteur de la réussite. La course faite partie des APSA à pratiquer à l’école pour pouvoirs’améliorer tant en vitesse qu’en durée. Elle entre dans la compétence spécifique : réaliser une performance mesurée.

Pour tenter de développer l’esprit de d’entraide au sein de la classe, j’ai imaginé mettre en compétition deux classes de CM2, de la même école ou via un échange avec une autre classe de CM2 (avec un nombre d’élèves identique). Au terme de l’unité d’apprentissage, chaque tempscouru par les élèves serait cumulé et la classe qui aurait couru globalement le plus longtemps serait gagnante. L’avantage de ce projet est qu’il incite les élèves à s’entraider pour faire gagner la classe, une véritable cohésion s’installe.

EN PRATIQUE, pour chaque classe nous pouvons programmer une douzaine de séance d’environ 45 minutes. Nous constituons un tableau dans lequel chaque élèvenotera son temps de course lors des séances 1 – 4 – 8 et 12.

Au cours de ces quatre séances, l’objectif est de courir le plus longtemps possible par binôme avec un observateur et un coureur. L’observateur ne doit pas se cantonner à noter ses observations et les performances, il doit aussi tenter de trouver des solutions pour aider son coéquipier à améliorer son temps de course.

Au préalable, enclasse, nous avons réfléchi et élaboré des fiches d’observation types où nous pouvons relever les caractéristiques de l’allure, régulière ou non ; le niveau d’essoufflement en fin de course : trop élevé ou convenable, et le temps de course.

Ainsi au cours des séances 1, 4, 8 et 12, chaque élève sera à tour de rôle observateur ou coureur et notera les infos retenues sur les fiches individuellesd’observation.

A la fin de la séance, de retour en classe, nous discuterons ensemble des critères de réussite pour les réinvestir aux prochaines séances : courir avec une allure régulière, trouver sa propre allure pour éviter l’essoufflement qui obligerait à s’arrêter. Ce temps de débat est important aussi pour le travail du langage oral, un des objectifs prioritaires de l’école primaire....
tracking img