Stage chu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1457 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

• I : Fiche d’identité de l’établissement P2

• II : Historique P3

• III : Présentation du lieu de travail P4

• IV : Activités pratiquées dans l’établissement P5

• V : Développement de la tâche choisie P6

• VI : Conclusion et remerciements P9

• VII : Annexes P10

I : Fiche d’identité del’établissement

Raison sociale : Centre Hospitalier de Libourne
Hôpital Robert BOULIN

Adresse : 112 rue de la Marne
BP 199
33505 LIBOURNE Cedex

Téléphone : 05 57 55 35 85

Télécopie : 05 57 55 34 20

Adresse électronique : gisele.naulet@ch-libourne.fr

Code juridique : 7364

Code APE : 851 ASIREN : 263 305 658

SIRET : 263 305 658 000 19

URSSAF : 1 000 65 80

Activité : Établissement public de santé

Directeur du service : Christian SOUBIE

Nombre d’employés du service : Quinze employés

Usagers : Service public pour les soins

II : Historique

769 : La vie hospitalière à Libourne commence, admet-on généralement, en cette année au cours de laquelleCharlemagne venu pacifier l'Aquitaine et séjournant à Condat, y remarqua la présence de nombreux lépreux et y créa un hôpital à proximité de la tour du Grand Port.

1135 : Guillaume X, Duc d'Aquitaine, fait édifier un nouvel hôpital, l'Hôpital Saint Jacques qui accueillie en particulier les pèlerins en route pour Compostelle. Il fut transformé en infirmerie militaire pendant la guerre de Cent Ans au coursde laquelle il devint l'Hôpital Saint James, occupation anglaise oblige.

1600 : C'est au cours de cette année qu'eut vraisemblablement lieu la première intervention chirurgicale à Libourne (amputation d'une jambe à la suite d'une gangrène).

1835 : Ouverture de l'Hôpital Louis-Philippe installé dans l'ancien couvent des Récollets dont l'achat fut décidé en 1829. L'ouverture de cetétablissement mit un terme à 7 siècles de fonctionnement de l'Hôpital Saint James.

1912 : Monsieur Théodore Steeg Ministre de l'intérieur, inaugure l'Hôpital Hospice Etienne Sabatié dont la construction fut le fruit d'un legs de monsieur Etienne Sabatié.

1971 : Ouverture du monobloc, constitué des ailes Est et Ouest, inauguré le 25 septembre 1971 par monsieur Robert Boulin alors Maire et ministre de laSanté Publique.

1974 : Ouverture et rattachement de l'Hôpital Garderose, qui comporte des unités de psychiatrie, une unité de rééducation fonctionnelle, des services de gériatrie de court, moyen et long séjour et des laboratoires. L'établissement est inauguré le 6 janvier 1975 par Madame Simone Veil, Ministre de la Santé, en présence de Monsieur Robert Boulin, Député Maire de Libourne.2001 : Construction d'un nouveau pôle Urgences-Réanimation d'une superficie supérieure à 3000 m2.

2004 : Ouverture du service IRM (Imagerie à Résonance Magnétique).
III : Présentation du lieu de travail

J’ai effectué ma période de formation en entreprise, d’une durée de quatre semaines, au Centre Hospitalier de Libourne.

Cet établissement fonctionne, dans sa configurationactuelle, depuis 1971 et a vu le jour de par la volonté de Robert Boulin, alors Ministre de la Santé, qui avait voulu pour la ville de Libourne dont il était maire, un établissement hospitalier important qui répondrait aux besoins sanitaires de tout un territoire couvrant l’est et le nord-est de la Gironde, l’ouest de la Dordogne et le sud de la Charente. Trois années plus tard, un hôpital psychiatriquefût construit, destiné à accueillir deux secteurs de psychiatrie adulte et un secteur de psychiatrie infanto-juvénile.

Le Centre hospitalier de Libourne s’est positionné en tant qu’établissement de référence du territoire de santé en mettant en œuvre des complémentarités fortes avec les autres acteurs, aboutissant pour la maison de retraite de Coutras et le Centre Hospitalier de...
tracking img