Stagiaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1581 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude de situation de crise
Le Mediator, médicament à forte rentabilité financière…

ECS : 2010-2011

1. Contextualisation des faits :

* Bref historique
En 1970, deux chercheurs du groupe Servier présente le « Benfluorex » (principe actif du mediator) un nouveau dérivé des « fenfluramines »
Ce médicament à été commercialisé de 1976 à 2009 en France, son but était de traiter lediabète de type 2 dit  « gras ». Il est ensuite prescrit aux patients désireux de perdre du poids.
En 1997, un médicament du groupe Servier est retiré de la vente, il s’agit de l’isoméride. Il est chimiquement très proche du médiator car ils ont le même métabolite toxique.
Toujours en 1997, le mediator échappe à son interdiction en France, mais sera interdit en Suisse.
Le médiator esttotalement retiré du marché en novembre 2009 en France.
L’agence française de sécurité sanitaire des produits de santés (AFSSAPS) a estimé en novembre 2010 que ce médicament avait causé au moins la mort de 500 français
* Quelques chiffres

Avant 2009 : -300 000 patients en consommaient chaque année
-Près de deux millions de personnes ont consommé ce médicament depuis 1976
- 7 millions deboites ont été vendues chaque année pour un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros

* Les acteurs principaux
De nombreux acteurs sont impliqués dans l’affaire du mediator, il est donc plus simple de les divisés en 4 groupes distincts.
1er : Les instances publiques et associations
2ème : Politiques et membres de l’AFSSAPS et IGAS
3ème : Les scientifiques et médecins
4ème : Lelaboratoire Servier et ses relations

1. Les instances publiques et associations

* Qui sont-ils ?

L’AFSSAPS : Etablissement français créée en 1999 dont la mission principale est d’évaluer les risques sanitaires présentés par les médicaments et tous produits de santé commercialisés.
L’IGAS : (l’inspection générale des affaires sociales) Créée en 1967, est chargée d’un champ trèslarge de compétences qui s’étend à l’ensemble des questions relatives aux affaires sociales et donc de la santé également. Elle assure le contrôle, dans ce cas ci, de la prévoyance sociale et de la protection sanitaire
L’AVIM : Association des victimes de l'Isoméride et du Mediator

La CNAM : Caisse Nationale d'Assurance Maladie définit, au plan national, la politique de l’assurance maladie enFrance et pilote les organismes chargés de la mettre en œuvre

La revue prescrire : revue médicale indépendante,

Le figaro : Quotidien français

2. Politiques, et membres de l’AFSSAPS et IGAS

* Qui sont-ils ?

Xavier Bertrand : Ministre de la santé depuis novembre 2010

Roselyne Bachelot : Ministre de la santé de 2007 à 2010

Jean Marimbert : Directeur général del’AFSSAPS, depuis 2004
Pierre Boissier : Directeur de l’IGAS
Nora Berra : Secrétaire d'État chargée de la Santé depuis le 15 novembre 2010.


3. Les scientifiques et médecins

* Qui sont-ils ?
Irène Frachon : Pneumologue (CHU) et auteur du livre médiator 150 mg
Charles Kermarec : Editeur du livre : "Mediator 150 mg" de Irène Frachon.

Dr Dominique Michel Courtois : Président del’association des victimes de l’isométrie et du mediator, il dépose 116 plaintes pour homicides et blessures involontaires des victimes présumées au médicament du mediator.
4. Le laboratoire Servier et ses relations
* Qui sont-ils ?
Dr Jacques Servier : PDG fondateur de Servier
Dr Jean- Roger Claude : Pharmacien, consultant chez Servier et membre de la commission d’AMM à l’AFSSAPSHervé Termine : Avocat du groupe Servier
Dr Chiche : Cardiologue marseillais
*Il est évident que je n’ai pas nommé tous les acteurs de l’affaire médiator pour une meilleure compréhension, de même je citerais d’autres noms ou entités qui ne sont pas développé ci-dessus
* Ma position ?
Je me place en tant que « avocat » pour le groupe Servier, en d’autres termes, je vais tenter de...
tracking img