Strategie air france 2007

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La compagnie AirFrance : entre alliances et fusions
Thierry Pénard Stratégie d’entreprise

Questions
• Quelles sont les spécificités (du côté de l'offre et de la demande) des industrie de réseaux (comme l’industrie aérienne) par rapport aux industries plus traditionnelles (comme le textile) ? • Comment peut-on analyser les stratégies tarifaires d’Air France depuis la libéralisation du marchéaérien (c’est-àdire depuis l’ouverture à la concurrence dans les années 90) ? • Pour Air France et KLM, quel était l’objectif de la fusion ? Les résultats sont-ils à la hauteur des effets attendus pour les deux compagnies aériennes? Ce type de fusion peut-il bénéficier au consommateur final ?

Historique d’Air France
• Née en 1933 de la fusion de 5 compagnies aériennes avec l’État commepremier actionnaire
– nationalisée en 1945

• 1997 Fusion avec Air Inter • 1999 Ouverture du capital et introduction en bourse • 2000 Lancement de l’alliance SkyTeam
– Delta, AeroMexico, Korean, puis Alitalia

• • • •

2004 Fusion avec KLM 2005 Nouvelle vente d’une partie du capital par l’Etat 2007 Création de Transavia, filiale low cost 2009 Entrée dans le capital d’Alitalia (25%)

Lechiffre d’affaires d’Air France avant fusion
14 000 12 280 12 000 12 528 12 687 12 337

en millions d'euros

10 000

8 000

A utres M aintenance Fret

6 000

Passager

4 000

2 000

0 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004

Le résultat net d’Air France avant fusion
450 421 400 354 350

en millions d'euros

300 249

250

200 153 150 120 100 93

50

0 1998-19991999-2000 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004

3500

L’endettement d’Air France avant fusion
2900 2860 2530

3000

2500

en m illions d'euros

2200 2000 2000

2200

1500

1000

500

0 1998-1999 1999-2000 2000-2001 2001-2002 2002-2003 2003-2004

En 2003-2004, 20% du CA et 62% des fonds propres

Le groupe Air France - KLM
• Actionnariat du groupe Air France-KLM (2008)
–Salariés : 11.3 % – l’État français : 17.9 % – Marchés financiers: 70.1%

• 104 000 employés (y compris dans les filiales) • 606 avions en exploitation et 248 destinations • 74,8 millions de passagers (+2,4%)
– Premier groupe européen en passagers

• Un CA de 24,11 milliards d’euros en 2007-2008 (+4,5%)
– Premier groupe mondial en CA et sur le fret

Décomposition du CA de Air France-KLMpar activités
Passager Fret Maintenance Autres 4% 13% 3%

80%

Répartition des destinations
Afrique et MO 9% Asie 11% France 19%

Gestion des destinations: 248 destinations • Logique de gestion de portefeuille, répartition des risques entre les différentes zones géographiques/pays • Des réseaux complémentaires: • Air France très présent sur le Sud de l’Europe et l’Afrique, • KLM trèsprésent sur l’Europe du Nord/Nord-Est et l’Asie

Amérique 15%

Mais 50 % du CA réalisé sur la France

Europe 46%

Evolution du cours boursier d’AF-KLM

Un secteur en crise
Selon les dernières estimations de l'Association du transport aérien international (Iata), les pertes cumulées des compagnies aériennes devraient atteindre 5,2 milliards de dollars en 2008, contre 5,6 milliards debénéfices en 2007, sur la base d'un prix moyen du baril de 113 dollars. .. Selon les premières prévisions de l'Iata pour 2009, le transport aérien devrait encore générer plus de 4 milliards de dollars de pertes l'an prochain, sous les effets conjugués de l'augmentation de la facture pétrolière et du ralentissement du trafic. De plus, l'impact des hausses tarifaires a bel et bien cassé la croissance dutrafic aérien et fait resurgir le spectre de la surcapacité. Alors que l'offre globale des compagnies aériennes progressait encore de 3,8 % en juillet, le trafic passagers était en baisse de 1,9 %, pour la première fois depuis cinq ans. De 6,5 % en 2007 la croissance du trafic passagers international devrait ainsi tomber à 3,2 % en 2008. « Il ne s'agit pas d'une crise comme les autres, a souligné...
tracking img