Sujet : jean-baptiste grenouille protagoniste du roman le parfum de patrick süskind, est-il à plaindre ou à blâmer?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
On a coutume de penser que les personnes qui commettent des meurtres sont à punir mais leur folie est peut être responsable de leur attitude. Hitler était-il conscient du massacre qu'il a engendré ou sa folie l’a emportée? La folie est-elle une excuse? Ces personnages : Jean-Baptiste Grenouille protagoniste du Roman Le Parfum de Patrick SUSKIND est-il à plaindre ou à blâmer? Dans le roman, deuxsentiment s’opposent l’envie de punir grenouille par une peine contre le sentiment de compassion que nous éprouvons envers lui. Le Parfum best seller mondial a été écrit par Patrick SUSKIND écrivain Allemand du vingtième siècle. D'autre œuvre à son palmarès Le pigeon, Un combat, La contrebasse. Le Parfum se déroule au dix-huitième siècle. Cette histoire relate la vie d'un génie des odeurs qui seprénomme Jean-Baptiste Grenouille. Il compte devenir le dieu tout puissant de l'univers en maîtrisant le cœur des hommes. Pour cela il commet de nombreux meurtres. Ce roman est basé sur l'ironie, il nous montre la vie au dix-huitième siècle et tout le monde olfactif qui l'entoure, par des descriptions surprenantes. Nous verrons d'abord que

Grenouille n’a pas une vie facile. Son enfance estbouleversé par la mort de sa mère. Il est habité par la démence.

Tout d'abord, l'amour à une place très importante dans la vie d'un homme, qu'elle nous soit donné par notre famille, par nos amis, par des animaux sous la forme de marques affectives (bisous, calîns...), ou par la voix orale. Tout être humain en à besoin, cependant Grenouille ne reçoit jamais cet amour pendant son enfance. Il nousapitoie car il naît dans la misère et perd sa mère à sa naissance. Dans le chapitre un, sa mère est «condamnée pour infanticide réitéré», pour avoir voulu tué son enfant «quelques semaines plus tard, on lui coupe la tête en place de grève». Qu'est qu'il y a de pire qu'un enfant sans amour? Pauvre Grenouille à peine a-t-il respiré que ce monde cruel lui enlève sa mère. De plus, certaines personnesnaissent avec des difficultés et d'autres avec des avantages. Lorsque que nous lisons Le Parfum, un sentiment de compassion naît pour Jean-Baptiste Grenouille. Nous prenons vite conscience de la folie de ce protagoniste, et nous nous demandons jusqu'où l'entraînera cette démence. Malheureusement il meurt de sa divagation dans le chapitre cinquante-un, lorsqu'il se rend dans un cimetière et qu'il secouvre du parfum de Laure et des vingt-quatre jeunes filles, il se fait dévorer par les sans-abris « ils lui arrachèrent ses vêtements, ses cheveux, lui arrachèrent la peau, le plumèrent, plantèrent leurs griffes et leurs dents dans sa chaire l’assaillirent comme des hyènes.». Ils l'engloutissent jusqu'au dernier petit morceau de chaire et brûlent les os et les vêtements dans le feu. Sa déraison letue d’une manière atroce, il naît et disparaît dans les mêmes conditions au même endroit, avec autant de cruauté.

Néanmoins son enfance misérable n’explique pas sa cruauté envers les femmes, ainsi que ses meurtres en série.

Grenouille doit être punis pour les meurtres qu’il a commis, il doit subir une peine lourde pour tout le mal qu’il engendre autour de lui

Puis, à la suite desvingt-quatre meurtres, on considère grenouille comme un tueur en série. Il assassine les jeunes filles à une ou deux semaine d’écart. Une seule préoccupation

envahit les esprits : quand ce massacre s’arrêtera t-il ? «Peu après la récolte du jasmin il y eu deux autres meurtre» ; «quelques jours seulement après le double meurtre, on trouva de nouveau le cadavre d'une jeune fille» ; « il ne s'écoula pasune semaine, cet été là sans qu'on découvre le cadavre d'une jeune fille». Une fois de plus, nous pouvons comparez avec l’extermination des juifs. Même à échelle mondiale le principe reste le même, des personnes sont assassinées pour le but d’un seul homme. Ensuite, lorsque Grenouille commet un meurtre il éprouve aucun sentiment, il tue avec indifférence, et insensibilité. A aucun moment il se...
tracking img