Surpopulation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (756 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
IV – L'étouffement de la surpopulation
On sait qu’à côté d’autres conséquences néfastes, le changement climatique induira une diminution de la productivité agricole. Il va très probablemententraîner un manque de nourriture qui risque fort de provoquer des famines dans d’immenses zones de la Planète… Aujourd’hui, la Terre compte environ 6,6 milliards d’habitants et d’après les statistiques, leshommes seront au total d’environ 9 milliards sur la Terre, en 2050. Les estimations les plus élevées envisagent que la population mondiale atteindrait les 10,6 milliards et les plus basses les 7,4milliards.
Contrairement à ce qu’on croit souvent, les rendements agricoles ne progressent plus guère et ils ont plutôt tendance à plafonner. Après avoir triplé de 1950 à 1996, la production de céréalesn’augmente plus. Au cours des six dernières années, les récoltes ont, à cinq reprises, été inférieures à la consommation. Le manque a été de 16 millions de tonnes en 2000, de 27 millions en 2001, de93 millions en 2002 et de 105 millions en 2003 (soit 5% de la consommation céréalière mondiale). Pendant 4 ans, on a donc puisé dans les réserves céréalières, ce qui explique pourquoi elles ontatteint leur niveau le plus bas depuis 1972. Si, dans les années qui viennent, les agriculteurs de l'ensemble de la planète ne comblent pas ce manque de près de 100 millions de tonnes par an, il n'y auratout simplement plus assez de céréales pour répondre à la demande. La centaine de pays importateurs de céréales se livreront donc une forte concurrence, ce qui devrait entraîner la montée en flèche desprix. Malgré le ralentissement de la croissance démographique, la population mondiale continue à augmenter de 70 millions d’individus par an. Il en résulte que la production par personne a baissé deprès de 10% par rapport à son maximum historique. Bref, dans le domaine alimentaire comme dans celui de l’énergie, nous sortons de l’ère de l’abondance (relative et pas pour tous !) pour entrer dans...
tracking img