Svt la structure de la terre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA STRUCTURE DE LA TERRE

Forage le plus profond = 13 km
Rayon de la terre = 6500 km

I) La sismologie apporte des connaissances sur l’intérieur de la terre

sismo / logie
séisme / étude
|séisme : caractérisé par l’émission d’ondes sismiques qui se mesure à l’aide de sismographe qui permet d’obtenir des sismogramme. |

- Différents types d’ondes :
• Ondes P, onde longitudinalede compression. Elle se transmettre dans les solides, les liquides et les gaz.
• Ondes S (onde seconde), onde transversale de cisaillement. Elle se transmettre que dans les solides.
• Ondes R (Raleigh) et L (Love), ce sont des ondes complexe de torsion. Elle se transmettre quand surface, jamais en profondeur.

- Trajectoire d’une onde sismique
Elle dépend de plusieursparamètre .

• Fonction de la nature des terrains traversés

Sin i / sin r = v1 / v2

Sin r = v2 / v1 x sin i

REMARQUE : dans un milieu homogène, la vitesse n’est pas constante : elle augmente avec la distance parcourue. Plus la vitesse augmente plus l’angle augmente.
CONSEQUENCE : la trajectoire courbe des rais sismiques.

Mise en évidence d’une discordance majeure pour environ 100°. C’estla discontinuité de Gutenberg. Donc c’est l’existence d’une « zone d’ombre » pour des ondes P et S directes.

Analyse et interprétation du doc1 (sismolog)

d < 11500 km (103°) → ondes P et ondes S
d > 14500 km (142°) → ondes P qui réaparaissent
11500 > d > 14500 → ni ondes P ni ondes S (zone d’ombre entre 103 et 142)

problème : présence d’ondes « P » dans la zone d’ombreinterprétation :
• Ondes réfractées sur le noyau externe et réfléchie sur le noyau interne (= graine)
• Mise en évidence d’une discontinuité dans le noyau : le noyau n’est pas homogène

Document 4 : il confirme le document 3

Si d augmente alors V augmente
↑ ↑
la profondeur → densité
augmenteaugmente

problème : LVZ

explication : à cette profondeur, la roche est moins solide, plus maléable

solide
malléable température qui augmente
solide
liquide préssion qui augmente
solide

II) Un modèle « sismique » de la Terre

Organisation en couches concentriques (œuf « mollet »)

Croûte terrestre de 6 km (océanique) à ≈ 50 km (continentale)Discontinuité de Mohovicic (= Moho) → - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Manteau supérieur (= plastique)
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - 670 km
Manteau inférieur (+ solide)
Discontinuité de Gutenberg → - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 2900 km
Noyau externe (liquide)
Discontinuité de Lehmann → -- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 5100 km
Noyau interne (solide)

______________________
croûte Lithosphère roche (couche)
______________________
manteau sup (solide)
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - profondeur variable limite thermique 1300°c
manteau sup(plastique)
l’Asthenosphère (couche)

III) Un modèle minéralogique du globe terrestre

1) La loi de Birch

Masse volumique = masse / volume
masse : fonction de la quantité de matière → constante
volume : fonction de la température et de la pression

Densité = masse volumique de la substance étudiée / masse volumique de l’eau

Vp dans le noyau est très élevé (10 à 12km.s-1)
Conclusion : présence de fer dans le noyau

2) Les météorites

Structure de la Terre = structure des météorites diférenciées
Donc sidérite → image du noyau
sidérite→ noyau → (« nifé ») = nickel + fer
achondrites → manteau → silicates

3) Petit calcul

M = masse
0,278M = (0,67M x 0,0466M) + (0,33M x C)
0,278M = 0,0312M + (0,33M x C)
0,278M – 0,0312M = 0,33M x C
0,2472M =...
tracking img