Swift

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans cette œuvre, il défend les intérêts de son église et de sa classe sociale, et, par conséquent, son pays, contre ce qu’il finit par reconnaître comme un colonialismebritannique. Modeste Proposition est un texte profondément ironique et humaniste par ce qu’il dénonce, et rendit son auteur très célèbre. Swift propose que les pauvresdu pays vendent leurs enfants âgés d’un an à ceux qui auront les moyens de s’offrir ce « mets délicieux, nutritif et sain». Cette proposition s’appuie sur un constatféroce de la misère du pays, dans une langue qui parodie le discours politique pour mieux souligner l’ironie de son argumentaire.

Modeste proposition… s’ouvre sur unconstat, celui de la misère humaine que l’on peut voir sur des routes peuplées de misérables mendiants aux corps décharnés. La figure allégorique de cette misère est une femme,suivie de ses nombreux enfants : "mendiantes, suivies de trois, quatre ou six enfants, tous en guenilles, importunant le passant de leurs mains tendues", à laquelles’ajoute le champ lexical de la pauvreté : « masures», « mendier la pitance », « mendiants», « incapables d’assurer la subsistance », « manquer de pain ».

Cette misère estassociée à un pays sur lequel elle s’étend sans limite comme le suggèrent les cinq indications de lieux, montrant d’abord l’Irlande dans son étendue, "cette grande ville","les campagnes" ; puis dans l’espace restreint de ses rues et de ses habitations, "les rues, les routes et le seuil des masures". Il est ainsi impossible d’échapper auspectacle affligeant de cette pauvreté sur l’ampleur, le « nombre phénoménal d’enfants » concernés sur lesquels "chacun s’accorde".
Le lien entre la politique et...
tracking img