Taux interet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La politique des taux d’intérêt

*Le plan

Introduction

I. La conception macroéconomique du taux d’intérêt
1. Taux d’intérêt débat théorique
2. L’enjeu économique du taux d’intérêt

II. La politique du taux d’intérêt au Maroc
3. L’évolution des taux d’intérêt à travers l’histoire du Maroc
4. La libéralisation des tauxd’intérêt au Maroc

Conclusion

Introduction

« Le taux d’intérêt est le rapport entre le revenu qu’un créancier reçoit d’un emprunteur (pour le prêt d’un capital, consenti à ce dernier pour une période donnée) et le montant de ce capital. Il mesure le prix du temps, le loyer d’un bien spécifique : la monnaie. »
« Le rendement du prêt ou placement d’un actif monétaire ou financier : il est la soulteque l’emprunteur verse au prêteur en plus de la restitution de l’actif prêté».
Le taux d’intérêt fixe : Taux d'intérêt établi à l'ouverture d'un prêt et demeurant inchangé pendant toute la durée du prêt.
Le taux d’intérêt variable : Taux d'intérêt qui varie selon la conjoncture, il est généralement indexé soit sur le taux d’inflation dont la mesure ou il augmente quand le taux d’inflationaugmente et inversement, soit sur un taux de référence du marché monétaire ou du marché obligataire.
Le taux d’intérêt créditeur : correspond au coût des ressources des banques et permet de rémunérer les dépôts (on parle également de taux acheteur ou taux offert).
Le taux d’intérêt débiteur : Taux d'intérêt que les banques appliquent aux emprunteurs (appelé également taux vendeur ou taux demandé).Le taux d’intérêt à court terme : Le taux court correspond aux opérations dont l’échéance peut aller de quelques jours à quelques mois (taux du marché monétaire).
Le taux d’intérêt à long terme : le taux d’intérêt à long terme portent sur plusieurs années (taux du marché financier qui comprend le taux du marché obligataire).
Le taux d’intérêt nominal : Le taux d'intérêt nominal est le tauxd’intérêt qui est défini à la création d’un emprunt (pour l’emprunteur) ou d'un prêt (pour le créancier) ; ce taux est inscrit dans le contrat qui lie les deux opérateurs.
Le taux d’intérêt réel : Taux d’intérêt réel = taux d’intérêt nominal – taux d’inflation.
Le taux d’intérêt ex ante : Pour effectuer une opération de placement ou d’emprunt, il est utile d’anticiper l’intérêt réel futur ce quirevient à anticiper le taux d’intérêt réel ex ante qui lui est fonction du taux d’inflation anticipé.
Le taux d’intérêt ex post : comme l’on ne dispose pas toujours du taux d’inflation anticipé mais uniquement du taux d’inflation observé, le seul taux réel dont on peut disposer est le taux réel ex post.
Le taux effectif global (TEG) : Tout contrat entre la banque et un client fait apparaîtreun taux d’intérêt nominal. Dans le cas d’un prêt, ce taux ne représente pas le taux exact supporté par le client. Le taux nominal, en effet, ne tient pas compte de certains frais annexes à la charge du client (assurance, frais de dossier, commissions…).
Les taux interbancaires : De nos jours, une banque ayant un besoin de liquidités à très court terme peut se refinancer soit auprès de la banquecentrale, soit auprès des autres banques sur le compartiment interbancaire du marché monétaire. L’offre et la demande de liquidités sur ce marché détermine quotidiennement le taux interbancaire.
Les taux directeurs : Les taux directeurs sont les taux auxquels la banque centrale effectue des avances aux banques. Au Maroc les taux d’appel d’offres et des reprises de liquidité constituent les tauxdirecteurs ces taux constituent la référence pour l’ensemble des taux et doivent, en principe, influencer les taux du marché interbancaire et les taux de base bancaires.

La conception macroéconomique du taux d’intérêt

1. Taux d’intérêt débat théorique
Taux d’intérêt est il une variable réelle ou bien une variable monétaire ?
Il s’agit là d’un débat principal qui oppose les...
tracking img