Taux d'interets microcredit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10613 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Étude Spéciale
No 1

janvier 1997

Les taux d'intérêt applicables aux microcrédits

CGAP

Si vous désirez recevoir les autres numéros dela série, ou envoyer des commentaires ou contributions, veuillez contacter le Secrétariat du CGAP à l'adresse suivante : CGAP, The World Bank 1818 H Street, N.W. Washington, D.C. 20433 Tél : (202) 473 9594 Fax : (202) 522 3744 Courrier électronique :CGAP@Worldbank.org WWW : http://www.cgap.org

Carmen Crediticia est le Directeur général de MicroFin, jeune établissement de crédit qui, après deux ans d'existence, sert un millier de microemprunteurs actifs. Elle veut faire de son entreprise une affaire viable et sa vision de la « viabilité » est ambitieuse. Elle pense que la demande de services de MicroFin dépassera de loin tout ce que lesorganismes bailleurs de fonds pourraient financer. Pour pourvoir à cette demande, MicroFin devra tôt ou tard être en mesure de financer la majorité de son portefeuille grâce à des ressources commerciales, telles que les dépôts ou les crédits bancaires. Ce ne sera possible que si les recettes de MicroFin sont suffisamment importantes pour lui permettre de faire face aux coûts commerciaux d'une proportioncroissante de ses ressources. Carmen a lu qu'un nombre relativement important d'institutions de microfinancement (IMF) de divers pays ont réussi à devenir rentables en travaillant avec une clientèle très diversifiée et un utilisant des méthodes de distribution du crédit très variées. Carmen se rend compte que le taux d'intérêt de 1% par mois appliqué par MicroFin est loin de couvrir ses charges,et qu'il faut le relever. Mais elle se demande à quel niveau il faut fixer le taux pour que MicroFin soit une affaire « viable » selon sa propre définition. Comment doit-elle structurer les conditions financières des prêts pour obtenir le taux d'intérêt voulu ? Ses clients pauvres serontils en mesure de payer ?

Formule de fixation du taux d'intérêt: Le taux d'intérêt effectif annualisé (R)appliqué aux prêts sera une fonction de cinq éléments, dont chacun est exprimé en pourcentage de l'encours moyen du portefeuille de prêts 2 : les frais généraux (FG), les créances irrécouvrables (CI), le cout des ressources (CR), le taux de capitalisation souhaité (K), et le produit des placements (PP):

R=

FG + CI + CR + K - PP 1 - CI

Chacune des variables de cette équation doit être expriméesous forme de fraction décimale : par exemple, avec des frais généraux de 200 000 sur un portefeuille de prêts moyen de 800 000, on obtient un ratio de FG de 0,25. Tous les calculs doivent être effectués en monnaie nationale, sauf

A. Détermination d'un taux d'intérêt "viable"

Cette section décrit une méthode qui permet de déterminer le taux d'intérêt qu'une IMF devra appliquer à ses prêtssi elle veut financer sa croissance avec principalement des ressources commerciales à un moment donné dans le temps. Le modèle que l'on présente ici est un modèle simplifié, donc imprécis 1. Il fournit toutefois une approximation qui devrait aider beaucoup d'IMF, en particulier les plus jeunes. Les divers éléments du mod è le seront expliqués puis illustrés avec l'exemple de MicroFin.

1 Ilexiste une méthode plus rigoureuse—et plus complexe — pour déterminer le taux d'intérêt à appliquer pour assurer la viabilité financière. Elle consiste à construire un modèle de programmation à base de tableur sur une projection mensuelle minutieuse des états financiers de l'institution pendant la période de programmation. 2 Pour établir la moyenne du portefeuille de prêts pendant un nombre donné demois, le plus simple est de diviser par deux la somme des valeurs en début et en fin de période. Une méthode plus précise consiste à faire la somme des valeurs observées en début de période et à la fin de chaque mois de la période, et de diviser ensuite ce total par le nombre de mois plus un.

CGAP GROUPE CONSULTATIF D’ASSISTANCE AUX PLUS PAUVRES [UN PROGRAMME DE MICROFINANCE]

LES TAUX...
tracking img