Taylor the principle of scientific management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3178 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture critique du texte de
Frederick Winslow TAYLOR

The Principles of Scientific Management

Editions de référence

The Principles of Scientific Management, Routledge/Thoemmes Press, Londres, 1993 – facsimilé de l'édition originale de 1911.

La direction scientifique des entreprises, Dunod, Paris, 1971 - facsimilé de l’édition de 1957, traduction L. Maury, Préface L.Danty-Lafrance.

Bibliographie complémentaire

Dockès Pierre, "Les recettes fordistes et les marmites de l’histoire (1907-1993)", Revue Economique, vol. 46, N°3, mai 1993, pp. 485-527.
Dos Passos John, La grosse galette, Le Livre de Poche, Paris, 1936.
Lorino Philippe, L’économiste et le manageur, La Découverte, Paris, 1991.
Moutet Aimée, Les logiques de l’entreprise, Larationalisation dans l’industrie française de l’entre-deux-guerres, Introduction & Préambule, pp. 7-23, EHESS, Paris, 1997.
Rojot Jacques, Théorie des organisations, Chapitres 1 et 2.1, pp. 11-30, Eska, Paris, 2003.
Sugita Kurumi, "Taylorisme : une organisation aux multiples visages culturels", Journal des Anthropologues, 43-44, mai 1991, pp.131-136.
Vatin François (texteschoisis et présentés par), Organisation du travail et économie des entreprises, ‘Direction des ateliers’ et le débat sur le taylorisme en France entre 1910 et 1920, Ed. d’Organisation, Paris, 1990.

1. Cadrage

L’œuvre de Taylor

Parmi les 10 principales publications de Taylor entre 1894 et 1915, 3 textes concernent l’organisation du travail :
- Shop Management, The Transactions, AmericanSociety of Mechanical Enginers, vol. 24, 1903, (présenté à la réunion de l’ASME à Saratoga – juin 1903).
Direction des ateliers, Revue de Métallurgie, juillet 1907, traduction L. Descroix.
- Principles of scientific management, Harper & Brother, New York, 1911.
Principes de l’organisation scientifique des usines, Dunod et Pinat, Paris, 1912, traduction S. Royer, préface H. Le Chatelier.- Hearing before Special Commitee of the House of the Representatives to investigate the Taylor and others Systems of Shop Management, 1912.
Ce que Taylor dit de sa méthode, exposé fait par F. W. Taylor devant une commission d’enquêtes, Michelin, Clermont-Ferrand, 1927, traduction partielle.

3 points à noter :

- le flou concernant les dates, voire les titres, dans la littératureimportante dédiée à la méthode de Taylor et l'absence de traduction ou d'édition récente en français de ses œuvres.

- l’effet de la traduction en français : celle de 1957 correspond à une refonte de 2 textes véritablement réaménagés ; l’exposé fait à la Chambre des Représentants en 1912 est intégré par parties au sein du texte de 1911, le découpage en chapitres ainsi que les têtes des chapitres sontapocryphes, la traduction est, parfois, adaptée ou le langage de Taylor euphémisé. Cette adaptation peut être lue comme le fruit de la volonté de rendre accessibles les idées de Taylor. Le texte de 1903 a été vu, par Henry Le Chatelier notamment, comme un frein à la diffusion des idées de son auteur de par son écriture, sa composition, voire ses maladresses.

- les 2 principaux textes : celuide 1903 comporte 464 § et une discussion (éléments du débat ayant suivi son exposé) ; celui de 1911 comporte une introduction, un chapitre court sur les fondamentaux (pp. 11-29) et, les principes (pp. 30-144).

Eléments biographiques

Taylor (1856 Germantown, Pennsylvania -1915 Philadelphie, Pennsylvania)

D’une famille Wasp, Taylor suit un cursus classique dans le 2aire mais n’entrera pas àl’université – ce pour quoi il a été préparé théoriquement. Son parcours, Taylor l’explique lui-même longuement dans Principles of Scientific Management (p. 48 et suivantes) : il termine ses études secondaires (17 ans) au moment de la « panique de 1873 », et devient alors apprenti dans la découpe des métaux puis apprenti machiniste mécanicien. « Vers la fin de la dépression », en 1878 (22 ans),...
tracking img