Theatre d echec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2758 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I Le théâtre :
L’approche du théâtre a longtemps été conjointement limitée à celle du texte théâtral comme si ce dernier avait été écrit pour être lu et non joué.
Il faudra attendre les années 60 pour que le renouveau de la critique littéraire et de la mise en scène conduise à de nouvelles interprétations des œuvres canoniques, un élargissement du répertoire proposé au grand public et, partantde là, une meilleure compréhension de la communication théâtrale.
La communication théâtrale se caractérise par la densité et la diversité des signes transmis au cours de la représentation. Le théâtre, art total, n’utilise pas, en effet, le seul langage comme vecteur des effets produits sur le destinataire. Il met en jeu un texte, mais également des conditions de réalisations spécifiques.Concrétisé le temps d’une mise en scène, il est, de surcroît, médiatisé par le comédien qui, avec son physique et son jeu, lui donne vie. Le théâtre ne dépend donc pas uniquement des effets littéraires créés par l’auteur ; il dépend des données supplémentaires que la réalisation scénique lui aura apportées.
Le théâtre est donc, selon les mots de Roland Barthes dans ses «Essais critiques», « unemachine cybernétique » faisant intervenir simultanément des informations multiples à travers le texte, le décor, les costumes, les éclairages, le jeu des acteurs, etc. Le spectateur est donc confronté à une véritable « polyphonie informationnelle » qui est l’essence même de la théâtralité, cette « épaisseur de signes et de sensations qui s’édifie sur la scène à partir de l’argument écrit ».
1 Le lieuthéâtral
Le spectacle est un phénomène social universel. Différentes conceptions du lieu théâtral sont apparues progressivement. Elles survivent et chacune offre des avantages spécifiques et une autre dimension de la théâtralité.
a) Le théâtre en plein air :
Grecs et Romains représentent leurs spectacles à ciel ouvert.Dans l'Occident médiéval, les premières oeuvres de théâtre sont jouées dansles édifices religieux, elles illustrent les Écritures. D'abord intermèdes insérés dans la liturgie, les mystères et miracles ont été progressivement expulsés des édifices religieux.
Ils seront montés sur la place publique:
· Soit à même le sol
· Soit sur une estrade montée sur des tréteaux. Parfois ronde, elle dispose dans certains cas de trappes pour les substitutions de personnages. Despanneaux écorés distinguent les lieux de l'action et les acteurs passent de l'un à l'autre. Parfois des rideaux enrichissent cet appareil technique.
c) théâtre élisabéthain
Conçu en rond, ce lieu propose quatre aires de jeu : avant scène, scène, arrière-scène, balcon. Deux théâtre connus à Londres : le Globe (Shakespeare) et Le Cygne.
d) théâtre à l'italienne
Voir et être vu, telle est lafonction de ce dispositif. Les spectateurs pauvres sont relégués aux étages supérieurs avec parfois des escaliers séparés. L'idée de base est que le spectateur doit être transporté dans un monde totalement différent : dépaysement, transfert. Une rampe éclaire la scène pas la salle, elle sépare acteurs et spectateurs. Le décor est en trompe-l’œil. Le cadre de scène ressemble à un encadrement de tableau.La scène est le siège d'une machinerie complexe (la cage de scène : poulies, panneaux, trappes, glissières,...)
e) théâtre contemporain :
Il est souvent joué sur des scènes polyvalentes. La cage de scène est supprimée. Par contre une régie, parfois placée dans la salle même, permet aux techniciens de contrôler certains éléments (sons, éclairage, effets spéciaux…) Un plafond technique estaménagé sur toute la salle (passerelles). L'isolation acoustique est poussée, et les normes de sécurité imposent certaines contraintes liées à l'évacuation rapide des spectateurs.
La scène et les gradins sont transformables pour jouer à l'italienne, à l'antique, à l'élisabéthaine, en annulaire, en éperon, en rond…
Cependant, ces espaces ne prennent vie que, et seulement grâce à la scénographie,...
tracking img