Tpe clonage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9071 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE :

Introduction. P.3

I- Le clonage Thérapeutique. P.4-10
A- Techniques. P.5
B- Utilisation et alternatives au clonage thérapeutique. P.6-7
C- Les avantages et les espoirs de chaque techniques. P.8
D- Les inconvénients et les difficultés de chaque techniques. P.9-10
Index. P.11

II-Le clonage reproductif animal. P.12-20
A- Definition. P.12
B- Lesrisques. P.12-14
C- Les espoirs. P.15-20

III- Le cas particulier : Le clonage Humain. P.21-24
A- Définition, but, en quoi ça consiste et méthode du clonage P.21-22
B- Les risques et les espoirs du clonage humain P.22-23
C- Les différents exemples P.24
Index P.25

Conclusion. P.26

Bibliographie/Site web P.27-28

Synthèse personnelle .... P.29-30
Synthèse personnelle.... P.31-32
Synthèse personelle ... P.33-34

De tout temps, l'homme a voulu copier la nature, par des domaines scientifiques. Des végétaux aux animaux, nous vivons d'ors et déjà dans un monde peuplé de clones. En découvrant que toute plante peut se renouveler naturellement à partir de simples fragments, il a été tenté de reproduire l'expérience auprès des animaux, puis de l'homme lui-même. Denos jours, le clonage est un sujet très présent dans l'actualité, souvent présenté par les médias sous un aspect plus négatif. Cette pratique donne lieu à de violentes polémiques.
Pour mieux cerner ce dont il s'agit réellement, nous allons commencer par définir ce qu'est le clonage. L'étymologie du mot «clone» vient du grec «Klon» qui signifie «jeune pousse». Cloner, signifie reproduire àl'identique. D'après le dictionnaire, le clonage est défini comme une «obtention par des manipulations biologiques d'une série de molécules identiques ou d'être unicellulaire ou pluricellulaire dotées d'un patrimoine génétique identique». Plus clairement, cela signifie que le clonage est un mode de reproduction permettant la copie d'une cellule ou d'un individu, son clone, à partir de son ADN. Sauferreur de mutation, le clone est génétiquement identique à l'individu cloné (même ADN, physiquement semblable à 100%). L'homme a développé et amélioré au cours du temps différentes techniques de clonage, mais il ne faut pas oublier de préciser que depuis toujours, certaines espèces, telles que les bactéries, utilisent cette manière de se reproduire.
Nous allons, dans le cadre de ce TPE tenter derépondre à la problématique suivante : Que clone t-on ? Comment ? Et pourquoi ? Quels sont les bénéfices à en attendre, et les risques qui nous menacent ?
Pour arriver à un clone, qu'il soit animal, végétal ou humain (qui n'a pas était réalisé jusqu'à aujourd'hui), trois sortes de clonage existent. Le premier est le clonage thérapeutique qui est plus mis en avant dans la médecine, suivi du clonageanimal qui permet d'effectuer certaines expériences et enfin, le clonage humain qui, à l'heure d'aujourd'hui, est encore irréalisable. Pour cela on va expliquer ces trois clonages ainsi qu'en mettant en avant leurs risques et leurs espoirs.

I – Le clonage thérapeutiqueNous détaillerons dans un premier temps le clonage thérapeutique d'un point de vue scientifique, c'est-à-dire la techniqueemployée. Ensuite , nous aborderons son utilisation et les alternatives au clonage thérapeutique , et nous detaillerons les espoirs et les limites de cette technique, comme es cellules IPS , les embryons surnuméraires et les cellules souches adultes. En annexe , vous trouverez un lexique permettant de comprendre les mots clés de cette partie. le débat éthique et la legislation de cette méthode.

A)Techniques
On commence par fabriquer un embryon cloné, exactement de la même façon que dans le clonage reproductif. C'est-à-dire par le prélèvement d’un noyau qui contient les chromosomes sur lesquels se trouve l'ADN - d'une cellule somatique adulte par exemple, d’une cellule de la peau, de la glande mammaire, du foie - et à l'injecter dans un ovocyte préalablement vidé de son noyau. Une fois le...
tracking img