Tpe hippie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comment le mouvement hippie a-t-il contribué à une nouvelle forme de journalisme au cours des années 1960 à 1970?

Début 1960, les États-Unis sortent tout juste du baby-boom, et comptent plus de 191 millions d'habitants. Les américains sont, dans le prolongement des années 50, en plein développement économique et technologique (aéronautique, astronautique, informatique...). Ils sont aussiimpliqués dans la guerre du Viêt Nam, ce qui entraine de nombreuses contestations du peuple américain, et notamment des Hippies. La génération «anti Viêt-Nam», «anti American Way Of Life» (anticonformisme), est née après la Seconde Guerre mondiale. Elle cherchait à fuir la société de consommation, en mettant en avant d'autres valeurs, tel l'écologie ou l'égalité inspiré des philosophes orientaux.Beaucoup de Hippies sont des enfants du baby-boom d'après guerre, ce qui explique leurs valeurs révolutionnaires pour l'époque.
Tom Wolfe, auteur américain du 20 et 21ème siècle, a écrit une oeuvre nommée Acid Test, sur le mouvement hippie, où il décrit la vie des Merry Pranksters, un groupe précurseur de ce mouvement, en les accompagnants dans leur voyage à travers les États-Unis.
Nous étudieronsdonc ce mouvement à travers l'oeuvre de Tom Wolfe, Acid Test, et nous nous demanderons comment le mouvement hippie a-t-il contribué à une nouvelle forme de journalisme au cours des années 1960 à 1970? Nous verrons dans un premier temps qui sont ces énergumènes appelés hippies, ensuite les buts et objectifs des Merry Pranksters, et enfin pour terminer,
la bête noire de notre sujet: Tom Wolfe et lenouveau journalisme.

I – Les hippies.

A : Qui sont les hippies?
Être hippie n'est pas seulement une façon de vivre, mais une mentalité, comme un culte mais sans dieu. C'est pour cela qu'on ne peut parler de religion hippie proprement dite, car ils ne vénèrent ni dieu ni qui que ce soit, ils croient en la paix et l'amour. Cette célèbre expression, «Peace and Love», devient l'emblème deshippies ainsi que le V formé par les doigts, signe de paix et de reconnaissance entre «hippies». Ce pacifisme se retrouve également dans cette
autre expression: le «Flower Power» qui signifie «le pouvoir de la fleur». Cela symbolisait l'amour de son prochain, de la nature et de la paix. (Cf.: Cette image bien connue d'une femme hippie qui tend une fleur au soldat armé.)
Le retour à la nature fut demême un point important du mouvement hippie. Ils traversaient moult contrées pour se ressourcer auprès d'elle, pour y retrouver la paix, l'harmonie, et le calme. Certains allaient vivre en Grèce, en Turquie, en Inde, au Maroc, ou simplement des endroits retirés de France. D'autres préféraient partir dans les pays nordiques tels que la Suède, le Danemark ou la Hollande, où ils étaient plus libres,où la liberté sexuelle et la tolérance des styles de vie leur convenaient mieux.
Une vie de hippie était une vie en communauté. Ce fut à cette époque où le temps de l'utopie communautaire débuta d'abord aux États-Unis dans les années soixante. Ces communautés étaient mal vues des autres, qui y voyaient un monde d'obscénité et de dégradation des moeurs. Les hippies désertèrent donc les villes àcause de la police, de la pollution du capitalisme, pour aller se réfugier dans des endroits moins civilisés.
La libération sexuelle est aussi caractéristique du mouvement hippie. Pour eux, c'était l'amour libre. Ce comportement, en rupture avec les moeurs inculqués par les parents ont très souvent choqué.
Un hippie se caractérise aussi par un habillement spécifique. Encore une fois, ilscherchaient à choquer les gens de l'époque par leurs pantalons pattes d'éléphant, leur foulards sur la tête, leurs
gilets trop large, les petites lunettes rondes, les longs colliers, les sandales … Et parfois même complètement dénudés. Les hommes et les femmes ne se différenciaient par leurs habits, ils cherchaient justement à unifier les sexes et donc à gommer les habitudes sexistes de la société....
tracking img