Tpe sur montpellier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5946 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MONTPELLIER FUTUR VILLE VERTE ?



Tpe 2009/2010
Alloncle Aurélie
Pellet Manon
Sommaire

Introduction p3

I) Montpellier aujourd’hui p5

1. Organisation de Montpellier
2. Des aménagements cependant imparfaits

II) L’avenir à Montpellier p13

1. Les projets et adaptation de la ville
2. Lesdifficultés rencontrées

Conclusion p22

Annexes p23
Lexique p30
Bibliographie p34
Remerciements p35
Introduction

Venant de villes extérieures (Nice etMarseille), Montpellier nous a paru engagée en ce qui concerne le développement durable. Ainsi, nous avons voulu en savoir plus et nous nous sommes alors renseignées. Précisons qu’avant la Seconde Guerre mondiale, Montpellier comptait 90 800 habitants. Vingt ans plus tard, en 1954, sa population n’a augmenté que de quelques centaines de personnes pour atteindre 91 300 habitants. Actuellement, il en vaautrement. Le rythme d’augmentation de la population est l’un des plus élevé des villes françaises. Montpellier est devenu une cité qui compte plus de 244 500 habitants (donnée de 2004) , elle a ainsi dépassé de grande villes tel que Bordeaux en se classant désormais au huitième rang des villes de France.

Aujourd’hui plus que jamais, la ville doit s’adapter et changer pour faire face auxenjeux environnementaux.
La ville de Montpellier s’est positionnée, surtout depuis ces dernières années comme une ville impliquée en matière d’environnement et de développement durable.
Si le respect de l’environnement est au cœur des projets urbains, ce sont aussi les Montpelliérains qui feront entrer Montpellier dans la voie de l’écologie.
Le terme « ville verte » est difficile à définir. Eneffet de nombreuses appellations sont possibles comme «  ville durable » ou « ville écologique ». cependant plusieurs villes dans le monde ont déjà adoptés ce statut, à l’image de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne). Cette ville qui a mené un vaste programme de développement durable va nous servir de référence pour élaborer les différentes caractéristiques de la ville verte ( Voir annexe).

Ainsinous verrons dans quelle mesure Montpellier est une ville verte ? Autrement dit qu’ est-ce que Montpellier a réalisé dans les années passées ? Où en est la ville aujourd’hui et quels sont les projets et objectifs pour l’avenir ?
Notre étude comptera deux parties: l’une étant consacrée à ce qui est concret dans la ville de Montpellier et l’autre à tout ce qui concerne les projets pour son avenir .


En haut Le Corum dans les années 1980 et en bas
le Corum de 2010 avec la ligne de tramway 1 et 2
I) Montpellier aujourd’hui

A- Organisation de la ville

Montpellier capitale du Languedoc, 8ème ville française, s’est résolument tournée vers le vert, celui de l’écologie et du bio.
Elle dispose pour cela de conditions naturelles favorables, sous la forme de grands espaces vertsqui ceinturent la ville :



-Citons les Rives de Lez, les bois de la Mogère de Rieu Coulon, Bonnier de la Mosson…
La spécificité hydrographique (La Mosson à l’ouest et le Lez a l‘Est) permet au paysage de rester vert pratiquement tout le long de l’année.
Plus précisément centrons nous sur un espace vert classé monument historique: Le Jardins des plantes.
Il a été crée par Henri IV en1593, et aménagé par Richer de Belleval, médecin et botaniste expérimenté. Le jardin des plantes de Montpellier est le plus ancien jardin botanique de France. Sa « montagne » (outil scientifique novateur de l’époque) a été citée en exemple dès 1600. Agrandit par deux fois au XIXème siècle, le jardin occupe aujourd’hui 4,5 ha au cœur de la ville. Plus de 2000 espèces dont cultivées en plein air,...
tracking img