Traumatisme de la face

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
U. L.P.- Faculté de Médecine Strasbourg - DCEM1 2004/ 2005 - Module 12B - Appareil Loco-Moteur

TRAUMATOLOGIE DE LA FACE

Docteur Christophe MEYER Service de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Plastique Reconstructrice H.U.S. – HOPITAL CIVIL

PRE-REQUIS L’anatomie des parties molles de la face L’anatomie du massif facial osseux La prise en charge des polytraumatisés.

2TRAUMATOLOGIE FACIALE
Professeur Astrid WILK Docteur Christophe MEYER

I. INTRODUCTION La traumatologie faciale fait partie des urgences chirurgicales. Les vraies urgences vitales sont cependant peu nombreuses et se limitent aux : - hémorragies massives (plaies faciales, rhinorrhée, fractures du tiers moyen de la face...) - asphyxies (fractures bifocales de la région symphysaire avecglossoptose, inhalation de sang, de fragments dentaires ou de morceaux de prothèse dentaire...) - lésions associées (lésions instables du rachis cervical, contusions cérébrales, hémorragies intracrâniennes, polytraumatisme...) En fait, la plupart des traumatismes de la face sont bénins, mais exigent une bonne prise en charge, sous peine de séquelles à la fois esthétiques et fonctionnelles. La facefaisant partie de l'extrémité céphalique et cette dernière étant située au sommet d'une colonne cervicale très mobile et donc fragile, tout traumatisé facial doit, jusqu'à preuve du contraire, être considéré comme un traumatisé du rachis cervical également.

II. RAPPELS ANATOMIQUES GENERAUX La face est une zone anatomique complexe portant presque tous les organes des sens : les yeux, le nez (odorat),le goût (cavité buccale) et l'audition (oreilles à la jonction entre le crâne et la face latéralement). C'est la bouche qui donne accès au carrefour aéro-digestif supérieur essentiel pour la préservation des fonctions vitales. La face contracte des rapports anatomiques étroits avec le crâne, par l'intermédiaire de l'étage antérieur. Un traumatisé de la face doit être considéré comme un traumatisécrânien potentiel. En ce qui concerne les repères anatomiques fondamentaux, on se souviendra de l'intérêt de l'articulé dentaire (ou occlusion dentaire) qui doit absolument être restauré en cas d'atteinte traumatique. On subdivise habituellement la face en trois étages : - le tiers inférieur, mandibulaire - le tiers moyen, maxillo-naso-zygomatique - le tiers supérieur, orbito-frontal.

3III. LES PLAIES DE LA FACE Elles méritent toujours une prise en charge sérieuse pour limiter les séquelles esthétiques redoutées des patients. Exploration, hémostase, suture exacte avec des fils fins (4/0 et surjets) donnent des résultats satisfaisants. Les plaies péri-orificielles doivent être réparées très soigneusement en trois plans. Enfin il ne faut pas omettre de diagnostiquer et de réparer :- les fractures sous-jacentes s'il y en a, - les plaies du Sténon (joue) - la section d'une branche du nerf facial (suture).

IV. LES FRACTURES DE LA MANDIBULE A). Anatomie La mandibule est le seul os mobile de la face. Elle supporte la moitié de l'appareil dentaire par l'intermédiaire de son arcade dentaire inférieure. Dans son épaisseur chemine le nerf alvéolaire inférieur. On distingue laportion dentée de la mandibule (symphyse - branche horizontale) et le ramus portant l'apophyse articulaire qui est le condyle mandibulaire. Les deux zones sont réunies par l'angle mandibulaire. B) Examen clinique Une fracture de mandibule est généralement consécutive à un choc violent et entraîne une impotence fonctionnelle d'importance variable. A l'inspection, une plaie de la gencive adhérente enregard du foyer de fracture, un déplacement du foyer, l'apparition d'une béance au niveau d'un secteur dentaire ou d'un contact molaire prématuré peuvent être mis en évidence. La palpation douce peut mettre en évidence une douleur et une mobilité du foyer de fracture. On vérifie l'atteinte du nerf alvéolaire inférieur en testant la sensibilité de l'hémi-lèvre correspondante. C) Bilan radiologique...
tracking img