Ukraine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Ukraine, en ukrainien Ukraïna, Україна, [ukrɑˈjinɑ], est un État d'Europe de l'Est, le deuxième plus grand d'Europe[3]. Elle est bordée par la mer Noire au sud, frontalière avec la Russie au nordet à l'est, la Biélorussie au nord, la Pologne, la Slovaquie et la Hongrie à l'ouest et finalement par la Roumanie et la Moldavie au sud.

La capitale de l'Ukraine est Kiev, la langue officielle dupays est l'ukrainien, sa monnaie est la hryvnia.

Histoire:
L'Ukraine fut le foyer du premier État slave oriental, fondé par des Scandinaves: la Rous' de Kiev (appelée aussi dans les écritsoccidentaux Ruthénie), qui durant les Xe et XIe siècles fut l'État le plus grand et le plus puissant d'Europe.
Au IXe siècle, Kiev fut prise aux Khazars par le Varègue (Viking oriental) Oleh le Sage. Situéesur des routes marchandes lucratives, Kiev devint rapidement le centre d'un puissant État slave, appelé « Rous » ou Ruthénie . Au XIe siècle, la Ruthénie était géographiquement le plus vaste Étatd'Europe. En 988, sous le règne de Vladimir le Grand, un missionnaire chrétien, Cyrille, convertit l'aristocratie kiévienne et la majorité de la population. Sous le règne de Iaroslav le Sage, le prestigede l'État kiévien atteint son apogée : il s'étend de la Baltique à la mer Noire et du confluent de l'Oka avec la Volga jusqu'aux Carpates septentrionales. Iaroslav fut un grand bâtisseur, c'est luiqui fit construire la célèbre cathédrale Sainte-Sophie à Kiev, et un grand législateur. Le droit, l'éducation, l'architecture et l'art kiévien connaîtront un renouveau impressionnant sous son règne.Mais au XIIe siècle, des conflits parmi les seigneurs de la Ruthénie ont mené l'État kiévien au déclin : il se divise en différentes principautés. Kiev fut saccagée par la principauté de Vladimir (1169)durant la lutte pour le pouvoir entre les princes et plus tard par les Coumans et les Tatars Mongols aux XIIe et XIIIe siècles. Par conséquent, les principautés ruthènes durent reconnaître la...
tracking img