Un monde d'illusion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (813 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un monde d’illusions
« Un monde d’illusion » est un article extrait du magazine « Cerveau et Psycho », d’après cette article nous allons expliquer quel est l’intérêt des différentes illusionsprésentées dans le texte pour l’étude des mécanismes de la perception visuelle par la suite nous verrons le cheminement d’une information visuelle depuis sa perception dans le monde jusqu’au codage decelle-ci  et pour finir nous expliquerons le rôle de la perception visuelle par rapport à la théorie de l’évolution.

Selon Heinz PENZLIN, chaque être vivant possède une vision inexacte de la réalité.Le système visuel humain est une machine complexe car le cerveau reconstruit la réalité et crée son propre monde. Après des recherches et des expériences, on pouvait repérer différente illusionsd’optique qui montrent à quel point le cerveau transforme les perceptions, comme l’illusion de Ponzo qui est une illusion de grandeur qui consiste à percevoir par exemple 3 silhouette de la même taillequi ne sont pas à la même distance de notre vision ce qui produira une vision décroissante des 3 silhouettes ainsi on sait que la taille est la même, mais l’impression résiste. Dans le mécanisme de laperception cette illusion provient du troisième canal du cortex visuel, Ce canal enregistre les mouvement et localise la position des objets. Cela nous démontre le fonctionnement imparfait du mécanismede perception visuel. Comme autre illusion on trouve également celle de Kanizsa, dans cette illusion un triangle blanc apparaît à notre vision spontanément cachant les autres figures derrière lui,si l’on trace les traits horizontaux caché par le triangle blanc alors l’illusion est brisée , ainsi le triangle blanc empêche le cortex visuel secondaire, de construire le contour. Toutes cesillusions servent dans la progression des connaissances sur le fonctionnement du cerveau en démontrant ainsi que le cerveau n’est pas toujours objectif.

Quand on fixe un objet, le cerveau oblige...
tracking img