Valet maitre au theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation

C’est aux XVIIème et XVIIIème siècles, avec la commedia dell’arte, genre théâtral populaire italien ainsi que dans les pièces écrites par les grands dramaturges tels que Molière, Marivaux et Beaumarchais que les personnages de maitre et valet sont révélés. Le personnage du valet qui dans la société occupe un rang hiérarchiquement inferieur par rapport a son maitre et quivit dans l’ombre de ce dernier va occuper une place prépondérante dans la comédie tout comme dans la tragédie.
A la fois élément comique et dramatique ayant la capacité de réduire son maitre au rang de comparse, personnage multifonctionnel, en quoi peut-on dire que le valet est maitre du jeu au théâtre ? Dans une première partie, nous présenterons le personnage du valet ainsi que sa positiongrandissante dans le théâtre. Puis, dans une seconde partie, nous étudierons sa maitrise dans le jeu comique. Enfin, nous aborderons sa maitrise dans le jeu tragique et son rôle socio politique et moral.

Pour mettre en évidence l'origine du valet, il faut d’abord mentionner qu’il était déjà présent dans les pièces de théâtre des l'Antiquité, notamment dans les comédies de Plaute (250 ''180av. J.C.), personnage plus tard repris par la commedia dell'arte et les comédiens italiens au XVIème siècle.
Le valet se rattache un peu aux bouffons et est vantard. On le retrouve dans la commedia dell’arte notamment avec Arlequin, personnage aux traits grossiers. Ce dernier est éloquent, moraliste et s’affirme en dénonçant les mauvais traitements infliges par son maitre. C’est un personnagehâbleur, ridicule qui a le sens de la repartie, de l’ironie il peut apparaître comme un bouffon de son maitre et du publique. Le valet s’émancipe et occupe une place de plus en plus importante dans le théâtre.
Le valet est le message-informateur à l’intérieur de l’intrigue, il est en rapport et obtient plus d’informations que les personnages qui sont concernes par l’intrigue. Dans la scèned’exposition, il présente les personnages et est à l’écoute de tout le monde particulièrement son maitre qui dépend de lui. Cependant, il utilise souvent ses informations pour mentir. C’est le cas de Scapin qui essaie de faire croire à son maitre que des soldats occupent les avenues de sa maison.
Le valet joue un rôle important vis-à-vis du public, il l’informe également a travers les monologues etapartés. Dans Tartuffe, Dorine dévoile la vraie nature grâce à ses apartés destinés au public. Le serviteur est bon vivant et épicuriste. Il fait d’ailleurs preuve d’aisance sur scène. Son effervescence, sa gestuelle ainsi que son déguisement font de lui la vedette de l’espace scénique et relègue au second plan le maitre, désormais réduit au rang de prétexte. Figaro dans Le mariage de Figaro parexemple, ce déplace énormément sur scène. Les bonnes de Genet se vouent à un rituel sadomasochiste. La position du valet est grandissante. Générateur de plaisir théâtral, il s’accapare de l’attention du public qui est en quelques sortes attires par ce personnage devenu central.
Le serviteur est dans la plupart des pièces dans un rapport de mimesis. En effet, il mime le comportement de sonmaitre. Sganarelle dans Dom Juan déguisé en médecin imite l’éloquence de son maitre, Arlequin quant à lui fait une parodie du pouvoir sans partage d’Iphicrate, les bonnes de Genet miment le pouvoir excessif de la maitresse.

Par ses traits de caractère, sa présence scénique et les rapports mimétiques établis, le valet assure sa fonction comique.

Les éléments farcesques, les déguisements,les gestes, les ressorts du comique en général ont fait de lui un personnage spécifiquement théâtral et relève de la parodie burlesque.
Ce dernier appartient plus ou moins au monde de la farce et son rôle est d'amuser le spectateur à travers ses mimiques, son langage ou son ingéniosité. Si l’on prend l’exemple de Dom Juan (acte III, scène 1) mis en scène par Mesguish, pour illustrer sa...
tracking img