Vide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1485 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Titre

LE JOUR OU J’AI RATÉ LE BUS
Descriptif physique de l’ouvrage LUCIANI Jean-Luc BLAZY Olivier Rageot Cascade 123 2-7002-2867-7 Roman Aventure Ministère :
Benjamin est un infirme moteur cérébral et c’est le narrateur principal de ce récit à la première personne, exception faite de quelques passages dont il n’est pas le témoin. La construction de l’ensemble procède en effet parl’enchaînement de descriptions des personnages concernés par sa disparition et de leurs actions pour y remédier. Un matin, la très régulière succession des actions de la vie familiale quotidienne est enrayée à cause d’un réveil dont « les aiguilles ont tourné dans le mauvais sens ». Car toute la vie de Benjamin est assise sur la répétition de rituels ; y déroger entraîne immanquablement la catastrophe caralors, « le monde tourne dans le mauvais sens » lui aussi. Le comportement de Benjamin est empreint de pratiques obsessionnelles (on s’intéressera tout particulièrement à celle appliquée aux chiffres) et celles-ci vont être inopérantes dans l’aventure qu’il vit et nous raconte. De mauvais plaisantins (cruauté de la jeunesse) lui fournissent de fausses informations, il monte dans n’importe quel bus etse retrouve perdu dans un quartier inconnu de Marseille. C’est alors qu’il « va devoir produire du sens, s’adapter, inventer » ainsi que le psychologue l’explique longuement aux parents affolés. On s’apercevra qu’il s’en montre capable alors même que, par opposition, les personnages considérés comme « normaux », enfermés qu’ils sont dans leurs formats fonctionnels se révèlent incapables de ceteffort d’adaptation (l’inspecteur de police, le psychologue…). Seul M. Sorrentino et le capitaine y parviennent parce que, au fond, ce sont des « braves types » et qu’ils agissent simplement, avec leur cœur et leur générosité. Benjamin nous fournit chemin faisant sa vision du monde, tel qu’il l’analyse et le nomme : enfant « préné, têtes de sardine, gens du cirque… » avec des expressions et un lexiquequi n’appartiennent qu’à lui. Il nous montre ce qu’il sait mais qu’il n’ose pas exprimer dans un monde d’hommes qui sont différents de lui. Par un heureux concours de circonstances, il retrouvera le chemin de sa maison et de sa famille. Pour chacun des personnages, la vie suit son cours. Pour Benjamin, ce fut la grande aventure, un grand voyage…. Même s’il sait bien qu’il n’a pas quitté la ville! C’est une épopée initiatique moderne où l’enfant révèle ses capacités : « Aujourd’hui, j’ai des étoiles plein la tête (…), un immense goût de liberté sur la langue ». Benjamin grandit « Finalement, les habitudes ça n’a pas que du bon ». Des vies se croisent momentanément. Ce réseau des personnages est à étudier d’autant plus qu’il est traité sous la forme du réseau téléphonique qui tisse desliens entre certains d’entre eux. La situation de rupture dans les habitudes pour le héros (grain de sable) est un procédé classique qui permet au lecteur d’anticiper. Les obsessions de cet enfant handicapé (y compris celles qui sont opératoires) sont bien vues et pourraient prêter à l’ironie. Les rechercher et comprendre leur traitement permettra de voir pourquoi on ne sombre pas dans la mièvrerie.Cette exploration originale de Marseille est complétée par une brève documentation.

Auteur Illustrateur Editeur Collection Nombre de pages ISBN Forme littéraire Genre littéraire Note de présentation

Page 1 sur 4

Axes de travail possibles En lecture * En écriture * A l’oral * Dispositifs pédagogiques possibles Un seul ouvrage suffit dans le dispositif choisi mais il serait intéressantd’avoir trois ou quatre exemplaires pour faciliter l’appropriation individuelle de l’ouvrage et les relectures. Séance 1 : - Découverte du titre et émission d’hypothèses à partir du vécu des élèves. - Donner le texte de quatrième de couverture et imaginer le héros à partir des informations données. - Lire ensuite la dédicace - Donner à lire silencieusement le premier chapitre et engager le débat...
tracking img