Vieille chanson du jeune temps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1739 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO
Présentation/thème du poème
Victor Hugo chante la jeunesse dans Les Contemplations de 1856. Cette ode lyrique évoque une promenade dans les bois en compagnie d'une jeune femme. La scène idyllique d'une "nature amoureuse" est brusquement interrompue par ce constat doux-amer : "Depuis, j'y pense toujours".
Problématique
Avec sa douceur mêlée de regrets, dont on comprend qu'elle exprimeune certaine nostalgie, la plus grande réusssite de ce poème est sans doute dans l'expression de la fraîcheur et de l'ingénuité de l'adolescence. Nous verrons comment cette apparente simplicité est en vérité le fruit d'un travail inspiré.
Annonce du plan
La peinture d'une nature idyllique (I) sert en effet de cadre à un dialogue de sourds, à un colloque sentimental inabouti (II). Ce non-ditlatent au fil de l'exposé naif n'est pas le moindre des plaisirs que nous ressentons à la lecture : le lecteur entrevoit une autre histoire, celle de la jeune femme, derrière le récit du poète. (III)

I - Un jardin d'Eden
a - Un cadre idyllique : une nature qui semble douée d'une conscience bienveillante et folâtre ; voir le merle et le rossignol, symbolisant respectivement le jeune homme et lajeune femme, communiquant avec eux. Les éléments d'un paysage accueillant sont ici disposés : oiseaux, fruits, eau courante "fraîche et creuse". La mention des "grands bois sourds" fonctionne à deux degrés de signification : "sourds" au reste du monde, isolés des rumeurs du monde extérieur et donc feutrés, paisible, secrets, mais aussi "sourds" comme ce jeune homme qui ne comprend pas sa bonnefortune, et "n'entend" pas les appels de la jeune femme.
b - Identification de la femme à la nature. Son nom évoque une fleur, traditionnellement associée à la beauté et à la jeunesse du Roman de la Rose à Ronsard ; c'est elle qui guide le poète à travers ces bois ; chacun de ses gestes nous mène à la contemplation d'un élément différent : elle cueille une mûre, plonge son pied dans l'eau. Lemouvement du poème épouse donc les mouvements de la jeune femme : "Je la suivais" se contente de noter Hugo, et la durée indéterminée de ce jeu est encore ponctuée par les attitudes de la jeune femme : "La voyant parfois sourire/Et soupirer quelquefois."
c - Un jardin d'Eden ; isolés des hommes (mais temporairement) recueillis par cette nature bienveillante, les jeunes gens se trouvent là comme en unnouvel Eden. Les qualificatifs les plus brillants réhaussent le tableau du lieu magique : la troisième strophe le rend bien sensible avec ses "mousses de velours", sa "nature amoureuse", deux métaphores qui viennent confirmer le thème d'une rencontre entre la nature et l'homme. Là, "tout n'est qu'ordre et beauté, luxe calme et volupté", avant Baudelaire : la nature offre ses fruits, tout estpaisible, parfait, telle cette eau "pure"(v.15), tout vit et semble dormir néanmoins (cf. vers 12). L'imparfait des verbes semble confirmer une sensation de long abandon aux plaisirs de la promenade. Le passé simple, repris en anaphore, ponctue cette langueur d'accents répétitifs "je ne vis…" en attendant de porter le coup de grâce aux jeunes gens qui, tels Adam et Eve, sont désormais sortis du Paradisterrestre.

II - Un colloque sentimental
a - Un dialogue; le texte tout entier se construit sur un jeu de questions et de réponses, en écho, d'un bout à l'autre du texte. Le thème est donné d'emblée dans le premier distique opposant l'elliptique "Moi, seize ans, et l'air morose" à "Elle vingt ; ses yeux brillaient". La syntaxe minimale souligne l'opposition nette qui sous-tend ce face à face :opposition des genres, différence d'âges, opposition encore dans l'attitude et l'état d'esprit. Cette dualité se poursuit, dans l'image du merle, oiseau chétif et sombre, placée en vis à vis de celle du rossignol flamboyant, réputé pour son chant mélodieux. Les uns "sifflaient" vulgairement, les autres "chantaient". Au deux mentions du prénom Rose en ouverture de quatrain répondent les deux...
tracking img