Village wilmers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Une fois le destin me clouait à village Wilmers. Je voulais indiquer à mon ami Ilia kitup, le poète de Moscou, les coins typiques de Berlin.Il était déjà leminuit, nous avions de la faim et atterrissions dans un snack turc. Les deux vendeurs n'avaient rien à faire évident et buvaient son thé dans le calme.La musiquedu haut-parleur arrivait à mon ami de manière connue. Il reconnaissait la voix d'une célèbre chanteuse bulgare et chantait quelques strophes, les fait d'entendreles Turcs toujours la nuit la musique bulgare ? Je m'adressais avec cette question à Kitup qui étudiait l'anthropologie à Moscou (...). Il venait avec les deuxvendeurs de snack dans la conversation. Ce n'est aucun Turc, ce sont Bulgares qui font seulement tellement, comme s'ils étaient Turcs, m'expliquait kitup, aussile sang peu bulgare dans ses veines a. C'est probablement son camouflage de commerce. Mais pourquoi font-ils cela ?, demandais-je. Berlin est trop varié. On doitla situation non inutilement compliquer. Le consommateur est à cela habitue, ce qu'il est servi dans un snack turc par des Turcs bien qu'ils soient Bulgares dansla réalité, nous expliquaient les vendeurs. De la même façon le lendemain, j'allais à un restaurant bulgare que j'avais découvert récemment. Je m'imaginais, lesBulgares là seraient Turcs dans la réalité. Mais cette fois, les Bulgares étaient véritables. Pour cela les Italiens du restaurant italien se dévoilaient à côtécomme Grecs Après eux aux coffres avaient pris en charge, ils étaient allés à la grande école de peuple pour apprendre là l'italien, me racontaient-ils.
tracking img