Vin en chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5404 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse Transactionnelle
Les nouveaux outils de l'analyse transactionnelle
Par Dominique CHALVIN
Introduction :
Cet ouvrage de Dominique CHALVIN, édité en 2009 est un deuxième tome concernant l'analyse transactionnelle. Il apporte de nouveaux outils mis en place par le célèbre psychiatre Éric BERNE.
L'analyse transactionnelle permet à chacun de réussir avec les autres, ce qui est,à tous, notre rêve. L'étude de ce livre va nous permettre par la suite de lever les difficultés habituelles que l'on rencontre avec autrui, ce qui nous met en discordance pénible, mais également de répondre à des situations variées quelques peut difficiles, tels que les émotions et sentiments envers autrui, comment vivre avec nos différences, les comportements et attitudes à changer pour s'émouvoirdans une meilleure relation, et surtout, réussir avec les autres. Car comme le dit Dominique CHALVIN, quelle joie est plus tonifiante dans la vie que d'arriver à réussir avec les autres et obtenir les relations que l'on espérait.
Chapitre I :
Réagir efficacement aux sentiments des autres
Les sentiments sont rarement contrôlables, ou alors, on les refoule. Ils sont toujours présents etnous accompagnent dans toutes nos actions de la vie de tous les jours, et même s'il ne se manifeste pas, cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas, ils peuvent même être plus intense. C'est actuellement le seul langage lorsque les mots ne parlent plus car ils sont les seuls à pouvoir tout dire mais pas toujours facile à gérer, d'où la peur de leurs utilisations face à la colère, la peur, ou latristesse.
I/ Avoir accès aux sentiments des autres
Nous nous méfions des sentiments car ils mènent souvent à faire des actes non voulus, des bêtises et sont dangereux. C'est pourquoi chacun les cachent et donc, il est difficile d'avoir accès aux sentiments d'autrui. L'auteur nous propose donc de se poser une question dès qu'un problème se pose : « Quel est mon sentiment vis-à-vis de cettepersonne ou dans cette situation ? Quel est le sentiment de mon interlocuteur ? » Car il y a toujours un sentiment qui accompagne une relation ou un acte. Ce sentiment se retrouve dans le système E (enfant) du PAE (parent adulte enfant) et nous y avons accès en utilisant son système A (adulte). Peu à peu, cette introduction dans le système E va permettre de reconnaître et de voir les différentesassociations les plus fréquentes chez la personne entre plusieurs situations ou personnes, ainsi de mieux comprendre cette personne qui également des sentiments liés à notre présence et aux situations vécues avec nous.
II/ Repérer les sentiments et les distinguer (positifs ou négatifs)
Pour repérer les sentiments, il faut avoir les mots justes pour en parler, et clarifier au maximum cet univers.Ensuite, nous pourrons les classer en quatre catégories de sentiments de base : la peur, la colère, la tristesse, et la joie. Suivant différentes manifestation de la personne telle que l'anxiété, la {text:soft-page-break} confusion, l'énervement, la nostalgie, la fatigue ou la liberté, l'optimisme, nous pouvons très rapidement connaître son sentiment de base et réagir efficacement en conséquence.Il faut par la suite savoir si c'est un sentiment positif ou négatif, car pour l'analyse transactionnelle, tous ces sentiments peuvent être positifs ou négatif. Pour le savoir, l'auteur nous invite à nous poser quelques questions comme par exemple, si « ce sentiment est utile pour résoudre les problèmes de la vie avec les autres? Es-ce qu'il déclenche le type d'énergie nécessaire et à bonne dosepour permettre une relation positive? ». Si ce sentiment de base permet de développer l'énergie qui va permettre d'obtenir satisfaction, avec une durée et une intensité utiles pour déclencher un comportement positif envers autrui, alors c'est un sentiment positif système E positif). Dans le cas contraire, c'est un sentiment négatif (système E négatif) et nous devons nous en méfier, car il...
tracking img