A une passant baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1091 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Baudelaire: A une passante
Intro: Le XIXe siècle est une période d’instabilités sociales et politiques. De nombreux mouvements Vont se heurter comme le romantisme et le réalisme, qui touchent tous les genres littéraires notamment la poésie. La poésie est un art du langage qui fait une utilisation maximale des ressources de la langue. Un des plus grands poète Du XIX, non reconnu de son vivantfut Baudelaire, aussi connu comme étant le vagabond de Paris. Il publia de son vivant deux œuvres, dont les Fleurs du Mal. Ce recueil de poèmes fut condamné et censuré à sa sortie, car trop choquant pour la morale bourgeoise, avant de passer à la postérité. « A une passante »Est un poème qui fait parti de la section des « Tableaux Parisiens ». On trouve dans les poèmes de cette section l’évocationdes rues de la capitale, des rencontres qu’on peut y faire. Introduit lors de la réédition du recueil, « A une passante » est le récit d’un rencontre amoureuse. Ce ‘coup de foudre’ semble être un événement personnel, subjectif qui ne concerne que l’auteur, pourtant le lecteur se sent implique. En quoi cette subjectivité est en miroir par rapport au lecteur ?
Dans un premier temps nous verrons dequelle façon le poète met en évidence cette rencontre, puis nous analyserons la réaction, la réflexion du poète, pour enfin observer en quoi ce poème reflète aussi le lecteur.
I) Une rencontre Amoureuse
A) Mise en place du cadre, un décor hostile
* Cette rencontre se réalise dans un contexte sonore dont on souligne l’aspect DEPLAISANT :
« rue assourdissante, hurlait » comporte desinsistances phonétiques :
-allitération de « r » =dureté
-assonance en u =stridence (aigu perçant)
-double hiatus symétrique (succession de 2 voyelles appartenant a des syllabes différents)
rue assourdissante et moi hurlait : L’hiatus qui rend la phrase difficile a articulé a tjrs pour effet d’amplifier la rugosité du vers.

B) L’apparition de la passante
* Rupture syntaxique :
-Brusquerupture dans le rythme des le début de vers 2 oblige a marquer un temps d’arrêt par le thermes longuedonc la silhouette que le rythme permet d’exhiber
-Le vers 2 est ponctue de façon a délimiter des groupes de longueurs croissantes et précède la régularité des vers 3 et 4 : cadence ascendante :
lon/gue, min/ce, en grand deuil, // douleur majestueuse,
1-2-3 //6 ou (2-4)
Rythme s’allonge, sembleépouser la progression de la passante, fait monter le suspens par l’énumération de 4 adjectifs qui précédent le mot : FEMME
-la vision semble s’approcher et se détailler « feston »
Puis 3 et 4 cadence régulière 3/3//3/3 produit un effet de balancement qui imite la démarche de la passante
-vers 3 et 4 prolongent cet effet d’enjambement
* Le mouvement semble s’arrêter au vers 5, en finissantsur « statut »
fin de la description de la passante, termine sur un idéal de beauté=sculptural

C) Mise en évidence du contraste entre la femme et la rue
* vers consacres a l’apparition de la passante domines par des allitérations « douces » de la sifflante « s », ou « L », porteur de sens avec la phonétique dure du 1er vers.
II) Met en évidence une certaine tension, qui est celui dupoète
A) La fascination du poète
* Narrateur n’est qu’un spectateur face à cette apparition : « paralyse » « fascine »
 « Méduse » souligne par le terme crispe qui s’oppose à la femme « agile ».
* Réaction émotionnelle incontrôlée : comparaison a un extravagant, qui rime a avec ouragan-Met en valeur la FOLIE =>encore oppose a la femme qui est « noble »
* Irrégularité du vers 6 quis’oppose a la régularité du 3 et 4en effet le COD du verbe buvais ne se trouve que dans le vers 8.
* Boire dénote AVIDITE, alors que CRISPE indique la paralysie de l’attitude=>attitude ardent et timide
* Vers 7 Baudelaire sensible au regard de la femme, regard agrandit a la dimension du ciel orageux :
-Champs lexical du ciel « orangeant » « livide »
Met en évidence la tension du poète....
tracking img