A l'abri de rien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2749 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A.R.A., le 19 avril 2010
Javal Benjamin
Toussaint Guillaume
6D

Français

Fiche de lecture

«  A l’abri de rien » d’Olivier Adam

[pic]
«Le mieux ce serait encore de nous filer un coup de main, parce que tous ces types ont sacrément besoin d’aide » 

1. Une notice bibliographique

Adam, O., ‘’A l’abri de rien’’, 3ème édition, l’Olivier, collection « Point«, France, 2008, 219 pages2. Une mise en situation de l’œuvre

« A l’abri de rien » est une œuvre parue en 2007 et fait donc partie de l’époque contemporaine. Le sujet traité dans ce livre, l’immigration, est un thème moins médiatisé aujourd’hui qu’il y a quelques années, mais reste un sujet d’actualité très préoccupant.
Ce livre nous raconte en fait une histoire très proche de celle des immigrés du « centred’hébergement et d’accueil d’urgence humanitaire » de Sangatte, commune française située dans le Nord-Pas-de-Calais, qui a fermé ses portes le 30 décembre 2002 sous l’ordre du ministre de l’intérieur de l’époque et de l’actuel président de la République, Nicolas Sarkozy (sous la pression du ministère britannique de David Blunkett) qui qualifia ce camp de « gigantesque appel d’air pour l’immigrationclandestine dans le monde ». Ce camp s’occupait de 1600 immigrés, et après sa fermeture, les trois quarts seront envoyés en Angleterre et les 5000 autres seront renvoyés chez eux. Le seul endroit d’où l’on peut apercevoir l’Angleterre en France étant Calais, il est logique de faire ce rapprochement entre ce camp, et celui dont il est question dans le livre, qui fermera également ses portes à la fin del’œuvre.

Olivier Adam dit de ses œuvres qu’elles sont «  socialement ancrées, tous, à leur manière, parlent d’une France invisible, des classes moyennes inférieures ou plus modestes encore, de la banlieue, des zones péri urbaines ».
Il y a une politique délibérée de donner la parole aux sans-voix et aux dominés dans tous ses livres et surtout, il reste fidèle à la géographie et au contexte socialdans lesquels il a grandi.

Mais dans « A l’abri de rien », ce qu’il y a de particulier, c’est que l’auteur met en évidence la collision de le réalité sociale avec une autre réalité qui provoque révolte et indignation : La misère humaine, les conditions de vie des migrants qui n’ont d’autre choix que de fuir la violence et la misère de leur pays, la façon dont ils sont traités en France etailleurs, dans ces pays dits « démocratiques », alors qu’ils ne demandent rien de plus que du travail afin de pouvoir faire vivre leurs familles restées au pays, leurs conditions de vie laborieuses, les
violences policières, etc.

Olivier Adam est surtout célèbre pour son œuvre « Je vais bien, ne t’en fais pas », adapté au cinéma tout comme « poids léger ».
Signalons également que son œuvre « Passerl’hiver » a reçu le prix Goncourt de la nouvelle 2004 et qu’ « A l’abri de rien » a lui reçu le prix roman France Télévision 2007.

3. Un résumé apéritif

Marie est une jeune mère au foyer de deux enfants mariée. Elle vit avec un passé dépressif suite au décès de sa sœur quelques années auparavant, elle ne s’en est jamais vraiment remise, comme-ci une partie d’elle-même était morte avec sasoeur .Ne sachant jamais quoi faire, s’ennuyant à mourir chez elle, elle finit toujours par ne rien faire et vit dans une sorte de bulle, oubliant tout, ne se souciant de rien, même pas de sa famille. Mais un jour, elle se rendit à un centre de bénévolat, ne sachant pas vraiment pourquoi elle y va d’ailleurs, pour aider et donner à manger aux Kosovars vivant dans les rues. Peut-être a-t-elle étéinfluencée par l’immigré rencontré la veille ? Dès ce moment là, plus rien d’autre ne l’intéressa, elle ne fit plus que ça, jour et nuit , elle ne vivra plus que pour ça . A tel point qu’elle en oubliera même de vivre et deviendra un véritable fantôme pour sa famille qui va devoir lutter pour la sauver.

4. Une lecture tremplin

Page 63-64
Après s’être fait accueillie de façon plutôt...
tracking img