L'affiche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1799 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peu après l’invention de l’imprimerie, au XV e siècle l’affiche fait son apparition elle est essentiellement utilisée comme média d’information par les autorités . Il faut attendre le XVIII et la mise au point de la lithographie pour qu’elle soit diffusée plus largement et que son usage se diversifie. Au milieu du XIXe siècle, la révolution industrielle, l’urbanisation croissante et leperfectionnement des techniques de production permettent l'essor de l'affiche. Elle devient alors un média de premier plan pour vanter les mérites des produits les plus divers. Si dans les villes des espaces muraux sont spécifiquement réservés aux affiches, la plupart sont placardées un peu partout et de façon sauvage. L'affiche mobile se développe, notamment avec le corps féminin, qui de plus en plus setrouve au centre de celle-ci. Au départ le corps était utilisée pour prôner les produits, mais au fur et à mesure, il devient le seul sujet des affiches. Cela me pousse à me questionner sur l'importance de la femme dans l'affiche. Avec l'aide des documents de références, nous essayerons par leur analyse, de montrer différentes utilisation du corps féminin. Premièrement nous aborderons le corps dansl'affiche dit séduction avec la publicité de Mucha pour le papier à cigarettes job et Encre L. Marquet d'Eugène grasset. Ensuite, dans une seconde partie, le corps dans l'affiche dit vendeur avec la loïe fuller aux folies bergère de jules Chéret et L'affiche pour Jane avril de Toulouse-Lautrec. Et pour finir, le corps dans l'affiche suscitant un intérêt grandissant avec Régine Flory de JeanGabriel Domergue et Rejoignez l'ATS.

Média par excellence de la fin du 19e siècle et de la première moitié du 20e, l’affiche a été le terrain d’expression d’artistes comme Toulouse-Lautrec et de publicitaires comme Savignac. Entre les deux, on trouve Alfons Mucha. Il reste avant tout connu pour ses sublimes affiches, qui ont contribué à faire de Sarah Bernhardt, sa muse, une icône de la Belle Époque.Ici il s’agit d’une affiche d'art nouveau d'Alfons Mucha, portant à vendre du papier à cigarette, pourtant le produit ne figure qu’au deuxième plan. Au centre, une femme aux traits cerné de noir, elle semble idyllique de part ses cheveux volant; une volatilité qui apporte une sensation de liberté, et qui à la fois charme le spectateur. De plus, nous apercevons ces cuisses, ses bras, et undécolleté plutôt échancré qui attire l’œil. Tout en elle est si parfait, qu’elle semble provenir du rêve.
A la fois si naïve, à la fois, séductrice envoutante, qui perturbe le spectateur, l’acheteur. Sous cette naïveté se cache une stratégie commerciale celle de retenir le produit par le biais de l’idylle.
Nous retrouvons cela dans «L. Marquet» d’Eugène grasset, toutefois, contrairement àl’affiche de mucha, ici le produit se retrouve au premier plan, au même titre que la femme. Certes le produit est ici, mis en avant, cependant l’utilisation figurative de la femme est toujours utilisée dans un but purement commercial. Effectivement, à l’époque, c’était surtout la gente masculine qui venait acheter de l’encre, pourtant nous ne percevons pas une image d’homme utilisant le produit mais celuid'une femme. Sur une diagonal partant de gauche à droite apparait une femme, pensive à sa rédaction, et en dessous d’elle à sa gauche, le fameux produit: l’encre (permettant sa plus belle rédaction). La femme occupe les trois quarts de l’affiche, dans cette mise en scène. Le but n’est pas de plonger le spectateur dans l’univers des mœurs mais au contraire de l’intriguer par son décalage, ou toutsimplement de faire impact lors d’’une promenade ou d’un achat … son regard agar étant souvent porté sur de jolie femme.
Nous apercevons clairement une Stratégie commerciale, ici, la cible du vendeur est l’homme, et pour arriver à lui vendre «le produit», le vendeur use de la séduction; d’où «l’utilisation» de la femme. La femme est alors mise en avant, elle est idéalisé. Il ne s’agit...
tracking img