L'altermondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (3000 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ALTERMONDIALISATION

Introduction

Nous allons commencer par différencier l’altermondialisme de l’altermondialisation, même si la différence est légère. L’altermondialisation désigne plus le concept alors que l’altermondialisme se réfère d’avantage à la mouvance auprès des citoyens.
Ce dernier se traduit par un mouvement non-structuré, qui prend l’apparence d’une nébuleuse sous formed’un réseau de réseaux ». Ce mouvement a 3  caractéristiques. Tout d’abord il critique le caractère néo-libéral de notre économie. Puis il prône un autre monde plus conforme aux idéaux de justice, d’équité et de solidarité. Enfin, par sa volonté d’agir localement, il doit penser globalement.
L’altermondialisme et antiglobalisme n’ont pas la même définition puisque l’antiglobalisme fait référenceà une contestation souvent violente de l’ordre économique actuel, cela s’oppose directement au capitalisme.
Ainsi après 20 ans sous la houlette d’une mondialisation ultralibérale et financiarisée, on assiste désormais à la montée en puissance de nouvelles problématiques basées sur des alternatives possibles à cette mondialisation. Les réflexions critiques, plus ou moins sévères, se multiplient.Ces critiques mettent en exergue la responsabilité de la mondialisation dans l’accroissement des inégalités alors même qu’aucune règle commune ou politique compensatoire n’est prévue pour en rectifier les effets. L’intervention de très nombreux acteurs rend difficile l’élaboration de normes collectives. La gouvernance apparaît complexe et opaque. De plus, la définition de normes internationalesétant le fruit de rapports de force entre Etats, FTN et société civile, le pouvoir s’en trouve éclaté.
On peut alors se demander comment s’est construit le mouvement altermondialiste ? Sur quelle dynamique repose-t-il ? Et surtout quelle est sa place aujourd’hui entre ses idéaux et la réalité ?
Pour répondre à ses questions nous verrons dans un premier temps la construction du mouvement puis soncombat enfin sa remise en cause et son avenir…

I : Une construction difficile et progressive

Les racines de l’altermondialisation à travers l’Histoire

On retrouve les racines de l’altermondialisme dans 3 grands courants. : Celle d’abord du « socialisme utopique » qui, jusqu’à la 1e GM se pose en contradiction avec le capitalisme, tout en proposant des solutions alternatives qui ontencore du crédit actuellement.
C’est aussi le mouvement issu des organisations internationales pacifistes et promoteur d’une solidarité mondiale basée sur des valeurs humanistes. Les plus modérés des altermondialistes peuvent effectivement rejoindre les humanistes sur certains points.

Enfin, plus récemment c’est le courant de l’écologie politique qui a repris le relais, alimentant pour partieles mouvements de contestation des années 1960. Ainsi, on peut prendre l’exemple de René Dumont, agronome français, de l’historien Jean Chesnaux ou encore du philosophe Edgar Morin, qui expliquent déjà dans les années 60 les dangers du productivisme, parlent de ressources en voie d’épuisement, dénoncent les atteintes à la nature, le pillage du tiers-monde, le gigantisme de l’économie. Ce mouvementva trouver une expression internationale avec le rapport Meadows de 1972 et l’enquête du Club de Rome publiée en 1994 sous le titre « Halte à la croissance »
A noter aussi qu’en1974 plusieurs textes adoptés par l’AG des NU ont une vision tiers-mondiste des rapports N/S qui est aujourd’hui une revendication principale des altermondialistes.
Ainsi avec tous ces éléments, il semble possible deparler de « proto-altermondialisation ».

A) De l’anti à l’altermondialisation

Les promoteurs de la mondialisation libérale s’appuient sur des réussites et les sommets économiques de Davos sont l’expression d’une confiance inébranlable en ce modèle qui connaît son apogée dans les années 80. Cependant, ce mouvement débouche aussi sur la prise de conscience qu’il existe une solidarité...
tracking img