L'amant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3054 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Séminaire M1, S1, 22 heures. 6 ECTS
coordination : Marie Vrinat-Nikolov et Patrick Maurus
marie.vrinat-nikolov@inalco.fr

Séminaire de théorie des littératures et oralités de spécialité : théories de la traduction littéraire

Traduire le rythme de la prose. Traduire Duras en vietnamien
11.30-13.30. Mercredi 17 novembre 2010

Comparons à titre d’exemple le texte vietnamien et la tentativede rendre un effet semblable dans sa traduction en français.
Le traducteur est soucieux de conserver la saveur du texte original.
Tout traducteur débutant sait qu'une traduction doit faire preuve de fidélité dans la restitution du sens. Mais tout traducteur expérimenté sait combien cet objectif "élémentaire" est difficile à atteindre, premièrement, parce que le sens est une notion extrêmementcomplexe. Les différences structurelles et lexicales entre les deux langues empêchent souvent le texte d’arrivée de dégager exactement la même compréhension que le texte original.
Evaluer les pertes inévitables de toute traduction littéraire et les moyens de compenser l’infidélité lexicale.
Traduire, c’est traduire le style. Mais comme le sens, le style est un paramètre complexe.
Il faut uneanalyse préalable minutieuse de toutes les composantes qui créent l’originalité du style de l’auteur.
Les traducteurs doivent faire face à de nombreux problèmes qui ne peuvent pas être résolus par des méthodes purement traductologiques. Bien que la légitimité et l'utilité de la traductologie en tant que domaine spécifique ne soient plus à démontrer. Certains aspects de la traduction ne peuvent êtretraités efficacement qu’à l’aide des méthodes empruntées à la théorie littéraire.

La narratrice est une jeune fille de quinze ans, qui vit avec sa mère sur les rives du Mékong. La rencontre d'un Chinois qui devient son amant va l'éveiller à l'amour et à la sensualité. On lit dans ce roman l'impossibilité, le tabou que représente la liaison entre un asiatique et une européenne.
    Mais lireDuras, ce n'est pas simplement lire une histoire, c'est accepter de se laisser emporter par un style très singulier, par un rythme de phrase bien particulier.

Marguerite Duras est née le 4 avril 1914 et est morte le 3 mars 1996 à l'âge de 81 ans. Elle a écrit "L'Amant" en 1984, elle avait alors 70 ans.
La partie de la vie de Marguerite Duras décrite dans cet extrait se passe juste avant larencontre avec le Chinois qui sera son premier amant.
Elle est alors sur le chemin de l'école, elle est descendue du bus qui l'y emmenait.
Cet extrait est divisé en deux séquences et l'analyse est menée de manière linéaire.
Le rythme des phrases, courtes, obsessionnelles, empreintes d’une fausse candeur, phrases d’enfants
On y retrouve un rythme, des phrases courtes, réitérées en vagues brèves. Ily a dans l'écriture de Marguerite Duras une subversion fondamentale.
la phrase n'est pas un but en soi. Il me semble que le langage au théâtre devrait faire entendre l'au-delà du texte. Pour ce faire, je crois qu'il faut aussi faire entendre l'en-deça du texte, ce que Marguerite Duras appelait la «masse noire» de l'écriture. Alors on s'aperçoit que le choix et l'ordre des mots, le rythme desphrases, les sonorités, les rimes intérieures, tout ce tissu textuel se met au travail et crée des multiplicités de sens.
Extrait du document:
Quinze ans et demi : Cet âge n'est pas introduit dans une phrase, de plus il est situé au tout début du paragraphe, Marguerite Duras insiste donc beaucoup dessus. En effet elle est très jeune, trop jeune pour ce qui va lui arriver.
Le corps est mince,presque chétif, des seins d'enfant encore, fardée en rose pâle et en rouge : Elle se décrit d'un point de vue externe, comme si ce corps ne lui appartenait pas (utilisation de l'article défini
« le » et non pas d'un déterminant possessif). Elle insiste là encore sur la fragilité de la frontière entre sa jeunesse (mince, chétif, enfant) et sa vie d'adulte (fardée). De plus on observe un changement de...
tracking img