L'ancien empire et le moyen empire égyptien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 72 (17949 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Egypte Ancienne Le Haut et Moyen Empire

Introduction : Selon Hérodote, « l’Égypte est un cadeau du Nil » ; en effet sans le Nil le pays n’aurait pas pu exister : l’Egypte est une région qui se trouve dans un secteur aride (même si autrefois l’aridité n’était pas la même qu’aujourd’hui => jadis l’Egypte ressemblait à une savane puis à partir de -10 000 le pays connu une grande périoded’asséchement du climat ce qui fit que les habitants des régions limitrophes se sont greffés sur la vallée, zone de grande fertilité dû à l’inondation du Nil qui avait lieu chaque année de juin à septembre). Le paysage égyptien se caractérise, géographiquement, par deux pays (et dont les égyptiens ont toujours eu conscience) : il y a d’une par la vallée qui va de la première cataracte jusqu’au Caire (lavallée est un paysage d’unité avec des bords arides) et le delta dont le paysage est « ouvert ». Les Égyptiens ont toujours eu la perception de ces deux terres unifiées par l’inondation du Nil et son limon, ce qui donne la « Terre Noire ». Le Nil reçoit deux apports essentiels : le Nil blanc qui vient d’Afrique central et le Nil bleu qui vient des hauts plateaux d’Ethiopie ; les deux se rencontrent à lacapitale du soudan actuel - Khartoum - et termine son chemin en traversant les différentes cataractes autrement dit des résurgences rocheuses, véritable frontières naturelles que le Nil doit franchir (la première étant la dernière traversée par le Nil à Assouan). Il faut également retenir que l'Égypte a toujours été un espace protégé (il y eu rarement des invasions du fait de l’étendu de cesbordures arides), mais sa n’a jamais été un milieux isolé (elle a des contacts avec les régions limitrophes. De plus, les Égyptiens se sont toujours intéressés à ces bordures arides car elles renfermaient de très nombreuses ressources naturelles soit en pierre ou en métaux et cela dès les plus hautes époques de l'Egypte . En ce qui concerne le « problème » de l'origine de la population dans la valléedu Nil : cela est un mélange d’apports qui a fusionné et métissé différents groupes. En gros, l'origine de la population vient d’une part des populations venues du désert libyque actuel et qui correspondent aux populations anciennes qu’ont appellent camito hamitic autrement dit des méditerranéens blancs c'est-à-dire aujourd'hui les Kabyles, et d’autre part de la population Africaine qui migrant dusud sont venues s’installer dans la vallée. Enfin il y eut du nord-est des bédouins, qui par période d’aridité, se sont rapprochés de cette zone de prospérité qu’était le Nil. On a constaté avec l’histoire, que cette fusion a fourni un type de population égyptienne qui est de part ses métissages particuliers (les habitants d’Egypte se rapproche beaucoup des peintures de l'époque) ; bien entenduil y a une variation (on est plus blanc au nord et plus
  1
 

foncé au sud), mais dès l’antiquité, les égyptiens ont eu, très rapidement, conscience d’appartenir à une identité particulière qu’était la population nilotique.

Aujourd'hui l’inondation de la vallée n’existe plus (de part le barrage), mais à l’époque, la vallée se transformait en véritable mer intérieure ! Ce qui nousexplique que les nécropoles étaient sur des collines ou sur les bordures arides. Cette inondation offre enfin à l’Egypte le limon autrement dit cette terre très sombre qui a donnée son nom au pays (le pays de la « terre noire »). Les bordures désertiques sont composées à l’ouest d’un haut plateau très plane et à l’est se trouve une vrai barrière montagneuse (équivalent des Pyrénées), mais cela n’étaitpas le paysage que les égyptiens ont connus ! (à l’époque, le climat était moins aride et la végétation ressemblait plus à une savane dégradée où l’on pouvait chasser l’éléphant ou le taureaux sauvage). La montagne arabique, elle, servit en Egypte de carrière pour les pyramides comme avec celle de Tourah. Enfin il existe un élément géographique et idéologique très important en Égypte :...
tracking img