L'architecture pour les aveugles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3030 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
L’élaboration d’une architecture pour les aveugles a-t-elle un sens ?

Afin de pouvoir répondre à cette question nous allons d’abord définir ce qu’est un aveugle et ce qu’implique son handicap dans sa vie et sa perception. Puis nous montrerons ce qu’est l’architecture au premier abord et comment il semble qu’elle soit inaccessible aux aveugles.
Ensuite nous verrons que malgré sa cécité unaveugle est capable de percevoir et dans quelles conditions. Pour enfin démontrer que l’architecture va bien plus loin que le sens commun et qu’il est possible de l’adapter aux non-voyants.

Un aveugle est une personne qui est privée totalement ou partiellement de ses yeux ou de la vue. C’est donc une personne qui ne possède plus que quatre sens sur les cinq établis qui sont le toucher, la vue,le goût, l’ouïe et l’odorat.
Il peut y avoir plusieurs raisons à une cécité : un accident, une malformation, une maladie ou un problème neurologique. Dans le cas du problème neurologique suivant la zone de la lésion la personne peut avoir une destruction partielle ou totale des aires visuelles du cerveau et perdre alors certaines capacités visuelles. Il existe beaucoup de types de cécitésdifférentes. Par exemple une personne peut avoir un système visuel en parfait état mais la liaison au cerveau qui permet la remontée des informations n’étant pas assurée, elle est aveugle.
Dans ce cas nommé cécité corticale la perte résulte d’une destruction du cortex visuel bilatéral (une partie du cerveau seulement). Cette forme de cécité est parfois soumise au phénomène de « Blindsight » (visionaveugle), c’est lorsque que le patient ayant perdu la vue possède des résidus visuels capable de l’indiquer et de lui donner des informations sans que celui-ci en ait conscience. Par exemple, le patient peut ajuster sa main pour attraper un objet alors qu'il rapporte lui-même ne rien percevoir (Cf. Laurence Weiskrantz – 1980).

Mais la privation de la vue c’est surtout la suppression de toutes lesinformations données par cette aptitude, qui est avec le toucher l’un des sens majeurs nécessaire à la survie. La personne est dans le « noir » complet.
Un aveugle perd toute sa perception de l’espace par la vision et ses catégories associées :
* La notion des proportions et des échelles, qui donne des indices de distance et de placement dans l’espace est inaccessible. Notion qui est d’unegrande importance dans le cadre de la création, de la perception et de la compréhension architecturale.
* On perd alors l’idée de distance absolue (ou égocentrique) qui permet de juger de la distance entre un objet de l’environnement et l’observateur.
* L’idée distance relative (ou allocentrique) qui jauge la distance entre deux objets dans l’espace.
* Ainsi que les notions de stimulusdistal (l’arrangement 3D des objets physiques et de l’environnement) et proximal (images 2D projetées sur l’œil).
* Et enfin les couleurs, la brillance, les ombres, les motifs et les effets de matières (sans textures) lui sont totalement inconnues.
On peut donc logiquement penser qu’une personne aveugle ne pouvant percevoir les indices visuels lui permettant de se situer et de voir dansl’espace est inapte à pratiquer et apprécier l’architecture.

Pour mieux comprendre cette réflexion et la difficulté qu’impose la perte de ce sens nous allons voir comment réagirions nous si nous étions aveugles tout à coup et les répercussions que cela aurait immédiatement sur nos actions.
A l’occasion d’un repas de soutien à une association (créée par l’Yverdonnoise Natacha de Montmollin),environ soixante-dix de personnes se sont glissées dans la peau d’un non-voyant, le temps d’une soirée organisée par Blindlife. Une expérience qui permet de comprendre un monde où disparaissent nos repères habituels.
« Environ soixante-dix personnes attendent patiemment dans le hall de la cabane du club cynologique d’Yverdon. Beaucoup plaisantent. Mais sur leur visage se lit parfois une certaine...
tracking img