L'arme nucleaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3708 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
III - Effets sur l'humanité et sur l'environnement

La bombe atomique dégage principalement trois effets. Au premier millionième de seconde, l’énergie thermique est libérée dans l’air et la transforme en une boule de feu d’environ un kilomètre de diamètre et de plusieurs millions de degrés. Au sol, la température atteint plusieurs milliers de degrés au point d’impact. Dans un rayon de 1 km,tout est instantanément calciné et réduit en cendres. Jusqu’à 4 km à la ronde, les bâtiments et les humains prennent en feu spontanément; les personnes situées dans un rayon de 8 km souffrent de brûlures au troisième degré. Après la chaleur, c’est au tour de l’onde de choc de montrer son effet dévastateur. Il est créé par la phénoménale pression due à l’expansion des gaz chauds, elle progresse à unevitesse de près de 1000 kilomètres à l’heure, cela ressemble à un mur d’air solide. L’onde de choc réduit tout en poussières dans un rayon de 2 kilomètres. Le troisième effet est celui de l’explosion nucléaire : c’est l’effet le plus spécifique à la bombe, mais c’est aussi le plus meurtrier. Il entraîne toutes sortes de maladies mortelles. C’est d’autant plus terrifiant que ces effetsn’apparaissent que des jours, des mois, des années après l’explosion.

I) les effets immédiats de l´explosion

Introduction
Pour parler des effets de la bombe atomique nous allons nous aider du cas d’Hiroshima. Sur cette ville les effets ont été très dévastateurs, autant du point de vue humain que matériel. Les dommages causés sont dus à 2 facteurs principaux, la chaleur et le souffle, se partageantrespectivement 35 et 50% de l´énergie dissipée par l´explosion, le reste étant attribué aux radiations.
Voici le témoignage d´un survivant, nous relatant sa propre expérience de l´explosion :

"Vêtu d’un caleçon et d’un maillot de corps, j’étais étendu sur le plancher de mon pavillon, fatigué par une nuit sans sommeil. Soudain, un éclair aveuglant me fit sursauter – puis un second… Je me souviensparfaitement d’avoir vu scintiller une lanterne de pierre au fond de mon jardin, et je me demandais si cette lueur brillante provenait d’un éclair de magnésium ou des étincelles d’un tramway qui passait non loin de là. Les ombres du jardin disparurent. La vue encore brillante et ensoleillée un instant auparavant, devint sombre et grise. A travers les tourbillons de poussière soulevés par une brusquerafale de vent, je discernais à peine la colonne de bois qui soutenait un angle de ma maison. Elle penchait dangereusement et le toit vacillait d’une façon inquiétante. Mû par un réflexe instinctif, je tentais de m’enfuir, mais des gravats et des décombres me barraient la route. Avançant à tâtons, je réussis à atteindre la véranda et descendis dans le jardin. Au même instant je m’arrêtai,immobilisé par un sentiment de faiblesse insurmontable. A ma grande stupeur, je m’aperçus que j’étais complètement nu… Qu’était-il donc arrivé ? Tout mon flanc droit était lacéré d’entailles profondes et saignait abondamment."

(extrait du "Journal d´Hiroshima")

1) Les effets thermiques

Lors d’une explosion nucléaire, l’énergie dégagée provoque une élévation soudaine de la température (plusieursmillions de degrés pour une explosion de la puissance d’ Hiroshima) et conduit à l´apparition d´ une boule de gaz incandescent ressemblant à une "boule de feu" qui se propage à très grande vitesse. Pour Hiroshima la boule de feu ne dura pas plus de quelque dixièmes de seconde mais son diamètre atteignit environ 600 mètres. Son rayonnement créa un véritable flux thermique proportionnel à lapuissance de la bombe et à l’état de l’atmosphère, qui provoqua des brûlures sur la peau ou les yeux dans un rayon d’environ 8km.

[pic]
Un homme le corps entièrement brûlé, situé à moins d´un kilomètre de l´épicentre lors de l´explosion.

La plupart des vêtements protégèrent les victimes éloignées des brûlures sur la peau mais les yeux des personnes ayant assistées à l’explosion...
tracking img