L'education sentimentale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (867 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Gustave Flaubert :

Gustave Flaubert, né à Rouen le 12 décembre 18211 et mort à Canteleu, au hameau de Croisset, le 8 mai 1880, est un écrivain français. Prosateur de premier plan dela seconde moitié du XIXe siècle, Gustave Flaubert a marqué la littérature française par la profondeur de ses analyses psychologiques, son souci de réalisme, son regard lucide sur les comportementsdes individus et de la société, et par la force de son style dans de grands romans comme Madame Bovary (1857), Salammbô (1862), L'Éducation sentimentale (1869), ou le recueil de nouvelles Trois Contes(1877).

Introduction :

Nous allons étudier les deux dernier chapitres du livre de l'Education sentimentale nous assistons au dénouement du roman, dans une première partie nous verrons Frédéricqui reverra madame Arnoux mais dans des conditions particulières puis dans un second temps nous étudierons le dernier dialogue de Deslaurier et Frédéric qui font un récapitulatif de leurs vies qui nesemblent pas s'être passé de la façon dont ils l'avaient souhaité.

CHAPITRE 6 :

Pendant des années Frédéric voyage et un soir de 1867 il revoit Madame Arnoux. Elle est désormais âgée et seslongs cheveux noirs sont à présent devenus blancs. Après tant d’années les deux s’aiment toujours mais Madame Arnoux est venue pour le voir une dernière fois, rien de plus.
Ce sont desretrouvailles apparemment romantiques. La relation de Frédéric et de Mme Arnoux n'est vécue par les deux amants que par un travail de mémoire. Chaque fois qu'il vient la voir, ils parlent. Et lorsque des annéesplus tard il se décide à lui avouer qu'il l'aime, elle succombe sans succomber : il n'y a pas de concrétisation sexuelle. Néanmoins les sentiments sont là. Et alors ils passent de longues heuresensembles à discuter d'autrefois, des moments où il est venu la voir, il lui conte que tel jour elle était habillée ainsi, qu'il était ébloui de sa beauté à telle occasion, le chagrin qu'elle avait pu...
tracking img