L'encyclopedie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1010 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'encyclopédie

Introduction:

André-François Le Breton fut le premier instigateur d'un projet qui devait seulement traduire la « Cyclopaedia or an Universal dictionary of arts and sciences » d'Ephraim Chambers, dictionnaire anglais sur les arts mécaniques. Diderot, à qui Le Breton confie le projet en 1747, conçois, lui, une encyclopédie plus vaste, qui garde une place importante à lamécanique mais qui s'élargit à l'ensemble des connaissances de son temps.

I-Un contexte favorable


Le règne de louis XV fut une époque riche en progrès scientifique notamment en sciences. On observe le ciel avec un télescope, on s'intéresse à la nature, à la technique et on fait salon de chimie et de physique, ces sujets passionnent mais reste réservés à une élite aisée. L'objectif desgrands savants qui participe au projet encyclopédique est alors de mettre le savoir a la portée d'un large public et d'assurer ainsi le progrès de la civilisation.

II-Qu'est ce que l'encyclopédie

L'encyclopédie du grec enkuklios paideia (εγκύκλιος παιδεία), littéralement « le cercle des connaissances » ,est un ouvrage où est exposé, dans l'ordre alphabétique, l'ensemble des connaissancesuniverselles ou spécifiques à un domaine.
L'encyclopédie est devenue un ouvrage de référence au sens le plus strict du terme, à savoir, un ouvrage que l'on consulte sur un sujet particulier, répertorié par ordre alphabétique.

L'encyclopédie a pour but de rassembler les connaissances acquises par l'humanité et de produire ainsi une critique de la religion.
L'encyclopédie fut la plus grandeentreprise éditoriale du temps en volume, en capital investi,et en ouvriers employés. Édité par souscription (c'est a dire par réservation), l'ouvrage connut un succès attesté par les multiples rééditions et contrefaçons qui accompagnèrent sa parution. L'ouvrage, prévu pour constituer dix volumes, atteindra, à son achèvement, 28 volumes - 17 de discours et 11 de planches - et aura demandé plus de 25ans de travail.

Les innovations de l'Encyclopédie par rapport aux autres grands Dictionnaires universels de son temps, comme celui de Trévoux, dont elle fut à la fois la critique et le dépassement, se marquent essentiellement sur quatre plans :

-c'est une entreprise collective qui fait appel aux savants spécialisés et ainsi aux savoir même et non plus aux livres y faisant référence. Plusde 150 collaborateurs ont participé a ce projet: des philosophes bien sur mais aussi des artisans,des artistes et des ouvriers, techniciens et praticiens de l'époque.

-c'est un dictionnaire certes mais raisonné. Ainsi chaque article est en principe accompagné de la branche du savoir dont il relève permettant aussi de remédier a l'arbitraire de l'ordre alphabétique.
-elle intègre les artsmécaniques dans le cercle des connaissances incluant ainsi les procédés de fabrication, les inventions techniques et divulgue même quelques secrets d'ateliers.
-elle offre 11 volumes de planches, relais indispensable à la description des métiers : "un coup d'oeil sur l'objet ou sur sa représentation en dit plus qu'une page de discours", souligne Diderot. Grâce aux planches, activité humaine etnature deviennent lisibles, voire limpides. Par les dessins d'abord, puis par les gravures, sont montrés, outre l'anatomie et l'histoire naturelle, les lieux, les outils, les gestes du travail, surtout de la manufacture, tous les secteurs de la technique et de la production.
Mais, au-delà de ces traits novateurs, ce qui caractérise l'Encyclopédie est avant tout d'avoir été un recueil critique :critique des savoirs, dans leur élaboration, leur transmission et leur représentation, critique aussi du langage et des préjugés véhiculés par l'usage, des interdits de pensée, de l'autorité surtout, et du dogme.
Si l'accomplissement de "cet ouvrage immense et immortel", pour citer Voltaire, marque avant tout l'ampleur de la visée intellectuelle de ses concepteurs, sa publication souleva...
tracking img