L'etat et processus d'innovation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1214 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I- Le rôle de l’État

L'état joue forcément un rôle important à la fois parce qu’il participe à la naissance des innovations et parce qu’il contrôle leur diffusion. En finançant la recherche scientifique (recherche fondamentale) et en développant un système de formation adapté, l’État peut créer un climat favorable à l’innovation. Il peut aussi mettre en place des institutions dont le rôle estde promouvoir les initiatives dans ce domaine, ou encore de créer les “synergies” indispensables (regroupement, financement initial...).
Ces idées sont devenues une nouvelle explication de la croissance économique dans le cadre des théories de la croissance endogène.
Les entreprises impulsent l'innovation, mais elles sont tributaires de l'État à qui il revient de remplir trois missionsessentielles. La première consiste à investir dans les connaissances fondamentales, qui sont le point de départ incontournable des idées, des méthodes et des produits nouveaux. Les grandes avancées de la recherche scientifique sont pour une grande part à l'origine des progrès décisifs dans les technologies de l'information, comme le réseau Internet, et dans la biotechnologie, y compris le génie génétique.La longue période de gestation, le coût élevé et les incertitudes de l'opération, ne font qu'ajouter aux difficultés que rencontrent la plupart des entreprises pour rentabiliser un tant soit peu la recherche fondamentale. Il incombe aux pouvoirs publics de continuer à soutenir cette activité capitale qu'est la recherche à long terme pour éviter l'effondrement du système.
Tous les pays de l'OCDEadmettent d'ailleurs cette responsabilité de l'État, et plusieurs d'entre eux, dont le Japon, la Corée et le Royaume-Uni, ont récemment augmenté leur aide à la recherche scientifique.
La seconde mission des pouvoirs publics est de créer des conditions propices à l'innovation des entreprises. Il s'agit de veiller à la stabilité du cadre macro-économique et au bon fonctionnement des marchés descapitaux, du travail et des biens, et de mettre en place un dispositif réglementaire qui soit favorable à la concurrence et à l'innovation. Il s'agit aussi d'aider la population à acquérir la formation et les compétences requises pour s'adapter à l'accélération du progrès technologique. Il s'agit enfin de protéger les droits de propriété intellectuelle de façon à encourager a la fois l'innovation etla diffusion des nouvelles technologies à l'échelle de l'économie tout entière.
Enfin, troisième mission, les pouvoirs publics doivent contribuer à l'amélioration du système d'innovation lui-même. L'innovation ne dépend plus seulement des performances des entreprises, des universités, des instituts de recherche et des autorités réglementaires, elle est aujourd'hui tributaire de leur coopération.Une action déterminée des pouvoirs publics s'impose dans ce domaine pour mettre fin aux rigidités institutionnelles et organisationnelles qui sont susceptibles d'étouffer l'innovation. Il convient ainsi d'éliminer les obstacles à la coopération et à la constitution de réseaux, et de promouvoir la collaboration entre les universités, les institutions de recherche publiques et les entreprises.
Dansbeaucoup de pays de l'OCDE, les chercheurs dans les universités ne sont pas incités à s'engager dans des recherches qui pourraient faire l'objet d'une application commerciale, ni à coopérer avec les entreprises. Les États-Unis sont l'un des premiers pays à avoir pris des mesures dans ce domaine. Depuis l'adoption de la loi Bayh-Dole en 1980, les universités peuvent désormais faire breveter lesrésultats de travaux de recherche financés par le gouvernement fédéral (avant l'adoption de cette loi, ces brevets étaient attribués au gouvernement fédéral). Quant au Japon, il a récemment modifié sa législation pour accorder aux chercheurs du secteur public la moitié des droits de brevet sur leurs inventions.

Ces dispositions constituent autant d'améliorations réglementaires qui stimulent...
tracking img