L'europe des nations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'EUROPE DES NATIONS

I/ Unification allemande et italienne :

Le printemps des peuples a vu se dissiper les espoirs unitaires, mais le désir d'unification perdure.
Si les révolutions ont échoué c'est à cause des divisions au sein des nationalistes. On veut y mettre fin pour pouvoir battre l'Autriche, qui est l'ennemi commun à l'Allemagne et l'Italie. Tous les nationalistes ont comprisqu'ils devaient défaire militairement l'Autriche.

L'unification par le haut :

C a d par les élites. On assiste à un nouveau processus : la collaboration entre l'élite bourgeoise et les hommes aux pouvoirs, tout en écartant les agissements du peuple. On veut réaliser l’unité sans le peuple.

Ces 2 états se renforcent :

- modernisation économique car il faut être riche pour financerl'effort de guerre.
- modernisation politique : il faut rallier les élites bourgeoises libérales : on rétablit une constitution en Allemagne et on ne modifie pas celle en Italie.
- modernisation diplomatique et militaire pour affronter l’Autriche.
- populariser l’idée d’une unité : des sociétés nationales sont fondées : en Italie est créée la « Société Nationale » avec pour slogan « indépendance,unité et maison de savoir ». En Allemagne, « L'union nationale allemande ».

Dans les 2 cas, l'union se fait du couple dirigeant : en Italie Victor-Emmanuel/Cabourd (1er ministre) et en Allemagne Guillaume1er/Bismarck. De plus ils cherchent le soutient d'une élite nationaliste.

La marche à l'unification :

L'Italie s'est assuré du soutient de la France. Napoléon III promet une aidemilitaire en échange de Nice et de la Savoie. L'Autriche leur déclare la guerre en 1859 et en juin lors des batailles de Magenta et Solfelerino les troupes italiennes et françaises sont victorieuses. Napoléon III lâche les italiens et signe la paix avec l'Autriche. Le Piémont à récupéré la Lombardie et les états du centre mais il manque la Vénétie, les états du pape et le sud. Pour prendre le sud onenvoie Garibaldi avec 1000 soldats. En mai 1860, il débarque en Sicile avec les chemises rouges qui prennent le contrôle de l'île et de Naples et remonte vers Rome .Mais Garibaldi portait par ce succès, oublie son accord avec le roi et veut proclamer une république romaine. Cavour et la France interviennent et le menace d’envoyer des troupse pour mettre fin à son expédition. Garibaldi se rallie auPiedmont pour éviter une guerre fratricide. En 1860, la Vénétie et les états du pape ne sont pas rallier à l'Italie.
en 1861, l'Italie « née » avec comme capitale Florence.
Les piémontais veulent récupérer Rome, protégée par l'armée française. De plus il manque les terres irridantes, l'Istrie, la Dalmatie et la région de Trente.

L'Allemagne a réalisé une unification douanière en 1854,défendue par les élites libérales. Le libre échange permettrait une unification politique. Selon Bismarck il faut se débarrasser de l'Autriche pour unifier les états du sud. Ainsi en 1866, débute la guerre, et à la grande surprise de tous, l'Autriche est battue en juin 1866. Voyant cela, l'Italie s'allie à la Prusse, cette dernière en position de force, demande à l'Autriche de rattacher la Vénétie àl'Italie.
L'Autriche est vaincue, la Prusse réunit tous les états du nord en 1866. Il lui reste à rallier les états du sud, qui eux sont catholiques. Pour les rallier, il faut trouver un ennemi commun. Cet ennemi commun est Napoléon III. Ce dernier à la même idée pour relever son empire vacillant.La Prusse provoque la France pour qu'elle attaque la première => guerre déclarée par la France à laconfédération de l'Allemagne du nord, Bismarck se sert d'une sentiment de haine contre la France pour rallier les pays du sud. L'empire français tombe à Sedan, la république française est proclamée.
En janvier 1871, un nouvel empire allemand est proclamé dans la Galerie des glaces. (Volonté d'humilier la France)
L'Allemagne annexe l'Alsace et la Moselle, les italiens en profitent : les troupes...
tracking img