L'europe et le monde colonial en 1914

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
) L'Europe et le monde au début du XXè siècle.

A ) L'Europe en 1914.

Si on compare la carte de l'Europe actuelle avec celle de 1914, celle-ci se distingue par l'absence d'un certain nombre de pays de l'Est qui pour la plupart vont naître au terme du premier conflit mondial. Quatre pays dominent alors l'Europe, l'Angleterre, la France, l'Empire Allemand et l'Empire d'Autriche Hongrie,auxquels on peut y ajouter, la Russie, qui alliée à la France et à l'Angleterre joue un rôle certain en Europe.

- carte de l'Europ

B ) L'Europe domine le monde.

Cette domination du reste du monde n'est pas récente. L'Europe est en quelque sorte le foyer du développement économique et politique depuis le XV è siècle. La découverte en 1492, de ce qui deviendra l'Amérique n'a fait querenforcer cette puissance avec l'apparition des premiers empires coloniaux. Au XVIIIè et XIXè siècle, c'est la Révolution industrielle qui va conférer à l'Europe son rôle dominant.

- Une puissance financière économique et technique.

Lieu d'affirmation du développement industriel, l'Europe consomme des matières premières pour ensuite vendre des produits manufacturés engrangeant ainsiune plus values importantes. Les capitaux ainsi dégagés vont lui permettre de ce fait d'accroître son développement par des investissements en hommes mais également sous forme de machines.

L'Europe est en ce début de XX è siècle le banquier du monde, grâce au stock d'or qu'elle détient mais également par le fait que la monnaie qui sert à régler le commerce international n'est autre qu'unemonnaie européenne, la Livre Sterling.

- Les empires coloniaux.

Rejetés d'Amérique, d'abord d'Amérique du Nord à la fin du XVIIIè siècle, puis d'Amérique du Sud au début du XIXè siècle, les Européens se sont rabattus sur l'Afrique et l'Asie du Sud-Est pour se constituer des empires qui leurs permettent d'asseoir leur puissance.



Ambition économique mais également civilisatriceavec le soucis pour les européens d'apporter aux "sauvages" les lumières de la civilisations européennes. Ce processus passe par l'adoption par les colonisés de la langues, de la religion et du mode de vie des colonisateurs.

A coté de l'occupation physique d'un territoire, il existe une autre forme de domination que l'on appelle l'impérialisme. Le pays concerné n'a pas perdu officiellement sontindépendance mais la présence politique, militaire mais surtout économique des européens est telle que le pays n'est plus que virtuellement indépendant.

Les pays européens vont se servir de leurs empires pour souvent éloigner du continent européen les sources de tension qui les opposent. A plusieurs reprise l'Allemagne s'oppose à la France et à l'Angleterre pour le contrôle de telle ou tellezone en Afrique.

L'impérialisme européen en Chine.

A cette époque, peu de pays non européens, échappent à cette apétit de colonisation. La Chine est le théatre de nombreuses tractations des grandes puissances européennes qui voudrait bien se partager ce pays aux ressources multiples. Mais depuis Marco Polo, les Européens savent que la Chine est un pays impénétrable. Cette période ne feraque confirmer cette tendance.



- D'importantes disparités.

Une prospérité qui n'est pas sans conséquences puisque malgré la bonne santé économique du continent, les disparités, les écarts sont importants et nombre d'européens quittent l'Europe pour aller tenter leur chance ailleurs. En près d'un siècle c'est entre 60 et 70 millions d'européens qui s'en vont. Ce quin'empêche pas l'Europe de connaître l'une de ses plus fortes croissance démographique de son histoire et d'atteindre en 1914 452 millions d'habitants et 25 % de la population mondiale.



C ) Le monde à la veille de la Première guerre mondiale.

- Quels sont les principaux états européens ?

Trois états industrialisés :

- La France.

Depuis...
tracking img