L'histoire des treize

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4820 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE DES TREIZE
par stilwater

Curieux titre que celui donné par Balzac à cet ensemble de petits textes destinés à être considérés comme une trilogie : Ferragus, Ne touchez pas la hache (rebaptisé La Duchesse de Langeais) et La Fille aux yeux d'or. En effet, comme la critique ne cesse de le répéter depuis la première parution de ces romans, l'idée de l'histoire des treize, société secrèted'hommes « assez forts pour se mettre au-dessus de toutes les lois, assez hardis pour tout entreprendre, et assez heureux pour avoir presque toujours réussi dans leurs desseins », n'est guère nécessaire pour lire, comprendre ou interpréter la trilogie. Sans la préface dont Balzac coiffa la publication de Ferragus c'est à peine si on comprendrait le sens des rares allusions explicites aux Treizeque l'on trouve dans ces textes (« treize prêtres venus de diverses paroisses », « un convoi où il y avait treize voitures de deuil » dans Ferragus ; « treize démons humains arrivèrent au pied du promontoire », dans La Duchesse de Langeais ; mais aucune mentions dans La Fille aux yeux d'or).

Il est vrai que le premier épisode de la trilogie désigne Ferragus, comme le chef des Dévorants : « nomd'une des tribus de Compagnons ressortissant jadis de la grande association mystique formée entre les ouvriers de la chrétienté pour rebâtir le temple de Jérusalem », espèce de franc-maçonnerie qui exerce une puissance qui ne respecte ni l'ordre social tel qu'il est juridiquement constitué, ni la morale naturelle ou religieuse. Ces Dévorants interviennent dans l'action de manière quasimentdiabolique d'une part pour assurer la mort d'un des personnages (Auguste Maulincour) et d'autre part pour exaucer le voeu, interdit par la loi, du veuf de l'héroïne de garder près de lui les cendres mortuaires de son épouse. Il est vrai aussi que dans La Duchesse de Langeais Montriveau a recours aux compagnons pour enlever la duchesse, à Paris d'abord, puis une deuxième fois, alors qu'elle s'est réfugiéedans un couvent. Henri de Marsay, protagoniste de La Fille aux yeux d'or, agira d'une manière semblable lorsqu'il se fera accompagner de trois amis, dont Ferragus, en allant chez Paquita afin de se venger d'elle. Il n'est pas moins vrai que le nombre treize donne à la trilogie une tonalité sombre, voire maléfique. Mais ces interventions ne sont que des aspects relativement mineurs. Ce qui primedans ces trois romans est le portrait présenté par chacun d'une femme amoureuse – toutes les trois constituant un type différent de l'amour – ainsi que les rapports entre la société parisienne et cet amour.

Premier épisode : FERRAGUS
I. L'HISTOIRE
Ferragus, chef des Dévorants est l'histoire de l'épouse aimante, innocente et pure qui succombe sous le poids des soupçons, plausibles mais erronés,d'un mari qui l'adore. Nous sommes en 1819. Auguste de Maulincour, jeune officier de cavalerie, se promenant dans un quartier mal famé de Paris, aperçoit au loin une jeune femme mariée dont il est amoureux et dont il espère faire la conquête. Elle rentre aussitôt dans une maison ignoble où elle reçoit l'« obséquieux salut d'une vieille portière ». Quel est le secret de Clémence Desmarets ? car ils'agit d'elle. La retrouvant le même soir chez Mme de Nucingen, Auguste révèle ce qu'il a vu, provoquant ainsi un démenti formel. L'officier espionne la maison suspecte, rencontre Ferragus qui laisse tomber une lettre où il est question de reproches à son adresse formulés par une jeune femme, Ida Gruget. Auguste monte chez Ferragus, et découvre une partie du secret : Clémence, épouse du riche agentde change, Jules Desmarets, est bel et bien chez cet être aux airs dangereux. Surviennent plusieurs accidents qui auraient pu coûter la vie à Auguste ainsi qu'une provocation en duel par le marquis de Ronquerolles, soupçonné d'agir sous les ordres de Ferragus. Lors d'un bal, ce dernier saisit Auguste par le bras et lui annonce qu'il doit mourir. Devant ces menaces le jeune homme révèle au mari...
tracking img