L'homme et la couleuvre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (449 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
V. 1. Un homme vit une couleuvre.
Après la pièce précédente , si confuse et si embrouillée, voici une fable remarquable par l'unité, la simplicité et l'évidence de son résultat. A la vérité, iln'est pas de la dernière importance, puisqu'il se réduit à faire voir la dureté de l'empire que l'homme exerce sur les animaux et sur toute la nature ; mais c'est quelque chose de l'arrêter im moment surcette idée ; et La Fontaine a d'ailleurs su répandre tant de beautés de détail sur le fond de cet Apologue, qu'il est presque au niveau des meilleurs et des plus célèbres.
V. 5. (C'est le serpentque je veux dire,
Et non l'homme, on pourrait aisément s'y tromper.)
Ce second vers paraît froid après le premier ; mais La Fontaine l'ajoute à dessein , pour rentrer un peu dans son caractère debon-hommie, dont il vient de sortir un moment par un vers si satirique contre l'espèce humaine.
V. 10. Afin de le payer toutefois de raison.
Voyez les remarques sur la fable du loup et de l'agneau, aupremier livre.
V. 27. . . . Il recula d'un pas.
C'est la surprise de l'homme qui est cause de sa patience et qui l'oblige à écouter le serpent. Le discours de la vache est plein de raison etd'intérét. Tous les mouvemens en sont d'une simplicité touchante. ,
V. 4.2. . . . Il me laisse en un coin Sans herbe. . .
Ce dernier mot rejeté à l'autre vers, et ce vœu si naturel,
V. 43. . . . S'il voulaitencor me laisser paître !
Tout cela est parfait. Le discours du bœuf a un autre genre de beauté : c'est celui d'un ton noble et poétique , quoique naturel et vrai.
V. 55. . . . Ce long cercle depeines,
Qui, revenant sur soi , ramenait dans nos plaines Ce que Cérès nous donne et vend aux animaux :
Et cet autre vers :
V. 62. Achetaient de son sang l'indulgence des dieux.
La Fontaine tire unparti ingénieux du ton qu'il vient de prêter au bœuf, c'est dé le faire appeler déclamateur par l'homme qui lui reproche de chercher de grands mots: tout cela est d'un goût exquis.
La Fontaine a...
tracking img