L'orthopractie de demain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (522 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Diplomé de Kinésithérapie, d'Ostéopathie, de Posturologie, à la recherche permanente d'une vérité thérapeutique et s'appuyant, la plupart du temps, sur des études et publications neuro-scientifiques.Une pratique qui tire ses sources d'un mélange savant de connaissances kinésithérapiques, Ostéopathiques, d'Orthopractie, de Posturologiques et vestibulaires.

Un bilan opérateur-dépendant, desanalyses stabilométriques modernes, s'inspirant des dernières connaissances scientifiques.

Des techniques douces(Orthopractie), effectuées sur un patient le plus souvent debout.

Le traitements'adresse aussi bien aux nourrissons, enfants, adolescents, adultes, femmes enceintes, personnes âgées.

Séance Type
"Interrogatoire « classique » interrogatoire « postural » se succèdent au coursd'une 1ère séance pendant laquelle le système de contrôle postural est évalué au plan fonctionnel, tant en grandeur physique (morphologie, attitude.) qu'en activité sensorimotrice (testing biomécanique,palpatoire, kinésiologique.), en interrogeant les entrées sensorielles (oeil, pied, oreille interne) ou les modulateurs (rachis, appareil dento-occlusal, intolérance aux métaux dentaires,cicatrices.) pour mettre en évidence un éventuel conflit sensoriel {anomalie fondamentale, traumatisme ancien, manipulation iatrogène (mauvaise correction d'amétropie, interventions dentaires intempestives...)}Ce bilan fonctionnel est suivi de la séance d'orthopractie proprement dite. En « entrant dans la plainte exprimée » et en passant par le rachis, les pieds, le ventre, la bouche, les musclesoptomoteurs,.etc.., le praticien exécute une suite de manipulations spécifiques des tissus mous du sujet concerné.
Dans les faits, quand le malade sent la peau de son dos et/ou des structures sous-jacentesbouger sous les doigts du praticien, son cerveau, en travaillant avant tout sur le sens donné à l’information thérapeutique traduit cette sensation en perception réelle : « la vertèbre a bougé :...
tracking img