Analyse Du Le Corbeau Et Le Renard dissertations et fiches de lecture

  • le corbeau et le renard analyse

    louanges mensongères,rappelons-nous comment fut punie la sotie vanité du corbeau, dans la fable suivante de La Fontaine. Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Le titre de maître se donne encore aujourd’hui aux avocats et aux notaires. La Fontaine nous présente donc le Corbeau comme un personnage, un gros monsieur, terme dont il se sert en parlant des parents du loup1 Malheureusement, si maître Corbeau est assez riche pour avoir des flatteurs, il n’a pas assez d’esprit pour...

    1003  Mots | 5  Pages

  • Renard et le corbeau

    Renard et le Corbeau Le chapitre du Roman de Renard, intitulé Renard et le Corbeau, est un thème devenu célèbre dans l'imaginaire de la littérature français; il sera même repris par La Fontaine dans sa fameuse fable, Le Corbeau et le Renard. Renard est le personnage principal de ce roman médiéval, et il se distingue tout au long de l'ouvrage par sa ruse. Dans ce devoir, je vais analyser les caractéristiques principales de Renard, et les commenter en me référant à son comportement. ...

    655  Mots | 3  Pages

  • Le corbeau et le renard - commentaire

    « Il faut apprendre à votre âge ce qu’est un renard ». Démarche didactique. Fable particulièrement courte dans laquelle la morale est prononcée par un des protagonistes (détenteur, donc du langage) Le rapport entre les deux personnages mêle dépendance et inégalité. Le corbeau est associé a l’orgueil, la vanité et est sans doute choisi pour le signifiant de son nom. Fable sur la vanité et sur la flatterie dans laquelle le renard piège le corbeau. Fable a intégrer dans le discours moraliste du...

    1112  Mots | 5  Pages

  • Le corbeau et le renard

    Le Corbeau et le Renard Le Corbeau et le Renard, par J.-J. Rousseau.      J e ne connais dans tout le recueil de La Fontaine que cinq ou six fables où brille éminemment la naïveté puérile ; de ces cinq ou six je prends pour exemple la première (1) de toutes , parce que c'est celle dont la morale est le plus de tout âge, celle que les enfants saisissent le mieux, celle qu'ils apprennent avec le plus de plaisir, enfin celle que pour cela même l'auteur a mise par préférence à la tête de son livre...

    1178  Mots | 5  Pages

  • Analyse formelle ''le renard et le corbeau''

    LE CORBEAU ET LE RENARD -Analyse 1) Lecture de la fable 2) Forme C’est une fable, on pourrait dire que c’est une épître parce qu’elle fait passer un message au lecteur sur divers sujets, mais c’est une fable, car le texte met en scène des animaux, qui vont permettre d’évoquer les comportements et les caractères des hommes, par transition. Donc cela va permettre une critique de la vie sociale et politique, ce que va faire La Fontaine. Le fait qu’il utilise les animaux, ça permet de critiquer...

    855  Mots | 4  Pages

  • corbeau

    d’un article paru en 2008, en page web 6-2011 Analyse modulaire du Corbeau et du Renard Le Corbeau et le Renard Maistre Corbeau, sur un arbre perché, Tenoit en son bec un fromage. Maistre Renard par l'odeur alleché Luy tint à peu prés ce langage: Et bon jour, Monsieur du Corbeau. Que vous estes joly! que vous me semblez beau! Sans mentir, si vostre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous estes le Phenix des hostes de ces bois. A ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joye; Et pour montrer sa belle...

    7064  Mots | 12  Pages

  • le roman de renard

    est Le Roman de Renard, composé de récits indépendants ou « branches » écrits pour différents auteurs, originaires bien de la tradition populaire bien des sources littéraires, qui raconte les péripéties d’un héro central, le goupil Renard. Si on analyse une de ses branches, Renart et le Corbeau, on peut se demander : en quelle mesure ce fragment correspond-t-il aux caractéristiques de cette littérature satirique du Moyen Âge? Pour tenter de répondre à cette question, on va analyser d’une première...

    539  Mots | 1  Pages

  • Le roman de renard

    Le Roman de Renart Le nom propre de « renard » s'est imposé dans la langue française et vers 1250, il est devenu le nom commun désignant le goupil. Ceci s’explique par la popularité du Roman de Renard. Il s’agit d’un cycle de poèmes pour la plupart anonymes, composés à des époques diverses, depuis environ 1170 jusqu'en 1250 environ. C’est une épopée animale qui parodie les chansons de geste et les romans courtois qui étaient extrêmement célèbre chez les chevaliers. Il se présente sous la forme...

    591  Mots | 3  Pages

  • Les animaux malades de la peste - analyse

    et place des coupables pour le bien commun. (3) Comment le fabuliste mène-t-il cette réflexion sur la justice ? (4) Il sera d’abord intéressant de s’attarder sur des personnages typés, puis de voir l’implacable construction de la fable, pour enfin analyser la visée didactique de cette dernière. (Développement – Explication / commentaire) (méthodologie : saut de 4 lignes + un alinéa > écrit OU lecture orale. Je rappelle ici les axes, les parties, mais il ne faut pas le faire ni à l’écrit –on rédige...

    3062  Mots | 13  Pages

  • Le renard et le corbeau

    Le corbeau et le Renard Explication du texte Je commence donc par le premier vers : Maître Corbeau, sur un arbre perché  Ici, l’auteur utilise le mot maître, le nom maître, ce n’est pas le verbe mettre. C’est un nom comme Monsieur. Ici, c’est Maître Corbeau, cela rend le corbeau humain. Alors, qu’est-ce que c’est un corbeau? Un corbeau, c’est un gros oiseau noir qui vit dans les campagnes. Vous connaissez cet oiseau. C’est un oiseau qui vit partout dans le monde. “Sur un arbre perché” : L’oiseau...

    976  Mots | 4  Pages

  • Explications le Corbeau et le Renard

    La Fable de Jean de la Fontaine Le Corbeau et le Renard Nous sommes souvent exposés, dans la vie, à rencontrer des gens qui nous flattent et nous comblent de caresses pour obtenir de nous ce qu’ils désirent. Les sots se laissent toujours duper par ces amabilités intéressées : ils prêtent une oreille complaisante à ces loges qui caressent leur grosse vanité, et s’aperçoivent un beau jour que l’on s’est moqué d’eux : mais il est trop tard; et s’ils ont la maladresse de se plaindre de leur mésaventure...

    951  Mots | 4  Pages

  • La cigale et la fourmi analyse jean de la fontaine

    en aide. Malgré le fait que la cigale promet de rembourser la fourmi au plus vite, la fourmi avare lui répond que comme elle a passé l’été à chanter, maintenant elle peut passer l’hiver à danser (ce qui signifie qu’elle ne lui donnera rien). Analyse : La fontaine donne la parole aux animaux et c’est à travers eux qu’il peut critiquer et mettre à jour la société dans laquelle il vit qui est une monarchie régis par Louis 14 où la liberté d’expression n’existe pas et où la censure du roi est...

    2010  Mots | 9  Pages

  • Commentaire de la fable : le corbeau et le renard

    Le Corbeau et le Renard La Fontaine INTRODUCTION Fable de La Fontaine, écrivain du 17 ème siècle, mouvement littéraire : classicisme. Cette fable rentre bien dans les l’objectifs des classiques qui sont à la fois de plaire et d’instruire. Elle met en scène deux animaux mais ce sont des allégories sociales. Il s’agit d’une histoire courte qui se déroule dans un décor simplifié et qui présente une morale située à la fin. Plan : I) Présentation des deux personnages II) L’efficacité...

    836  Mots | 4  Pages

  • Le corbeau et le Renard

    (1) Maître Corbeau, sur un arbre perché, 
Tenait en son bec un fromage. 
Maître Renard, par l'odeur alléché, 
Lui tint à peu près ce langage : 
"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau. 
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! 
Sans mentir, si votre ramage 
Se rapporte à votre plumage, 
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. " 
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ; 
Et pour montrer sa belle voix, 
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. 
Le Renard s'en saisit, et dit : "Mon...

    804  Mots | 4  Pages

  • Les Animaux Malades De La Peste Analyse

    Analyse : I - Une fable habilement menée            1.Une Fable qui rappelle les récits mythologiques   Récit   « Un mal qui répand la terreur » : allusion à Œdipe de Sophocle (mauvais comportement des Hommes qui entraîne des châtiments avec la nécessité d’une victime expiatoire)   Idée du destin   Début récit mythologique puis scène de théâtre, justice et enfin morale            2. Variété, diversité   Versification (rimes embrassées qui lient les vers et longueurs irrégulières), accélération...

    14808  Mots | 33  Pages

  • Le corbeau et le renard et le corbeau voulant imiter l'aigle + réécriture

    Le corbeau et le renard et Le corbeau voulant imiter l’aigle I. Ressemblances | Différences (Le corbeau voulant imiter l’aigle) | * Le personnage du corbeau * Le fromage, allusion à la fable Le corbeau et le renard * Le corbeau n’use pas du langage * Le corbeau est encore victime | * On ne peut pas discerner la classe sociale du corbeau mais il est inférieur car il est « plus faible de reins » * L’aigle est supérieur au corbeau car il est qualifié d’«Oiseau de Jupiter » ce...

    607  Mots | 3  Pages

  • Renard et corbeaux

    1) Maître Corbeau. Rabelais avoit transporté ces expressions «la barreau dans son style familier; La Fontaine n'a fait que l'étendre à ses nouveaux personnages. L'application qu'il en fait en relève l'importance ; elle semble agrandir le théâtre, et appelle la. curio sité sur les acteurs. Voilà les deux maîtres, voleurs en présence ; on s'attend à voir des tours de maîtres Gonins, maîtres Courbes. (2) Sur un arbre perché. J. J. Rousseau veut exclure l'apologne de l'éducation des enfans. C'est par...

    1139  Mots | 5  Pages

  • Intro du corbeau et du renard

    intitulée « Le Corbeau et le Renard ». Il s'agit de la deuxième fable du premier recueil des Fables de La Fontaine, publiées en 1668, dédiées au Dauphin alors âgé de 7 ans, et destinées à donner, sous forme ludique, plaisante, et accessible, un enseignement moral au futur monarque de la France –et donc, quasiment, de l’Europe de l’époque. Comme la précédente (« La Cigale et la Fourmi »), elle nous présente un dialogue entre deux animaux, à savoir un Renard qui, en flattant un Corbeau perché sur un...

    515  Mots | 3  Pages

  • Un corbeau

    Mouvements horizontaux : le passage des animaux (v.3) ___■ Le texte est bâtit sur une impression de verticalité : _____→ Haut/ciel : « tonnerre » (v.7), « clocher » (v.12), « corbeau » (v.1), « vautour » (v.16), « lune » (v.19), « ____-___soleil » (v.18) _____→ Bas/terre : « rocher » (v.13), « serpent » (v.16), « renards » (v.3), « belettes » (v.3) _____→ Enfer : « Charon » (v.10) _____3)__Une impression d'abondance, de démultiplication. L'auteur parle de tout : des animaux, des monuments, de la...

    1118  Mots | 5  Pages

  • analyse des fables resume et morales

    demande de l’aide à la fourmi qui refuse. Si on ne travaille pas, il ne faut pas s’attendre à l’aide des autres. implicite Le corbeau et le renard Le renard flatte le corbeau et voulant se montrer, le corbeau lâche le fromage et le renard le mange. Tout flatteur mérite méfiance. Il faut se méfier des flatteries et ne pas se laisser « avoir » Explicite (propos du renard) La grenouille qui veut se faire aussi grosseque le boeuf La grenouille jalouse un bœuf, de sa taille, sa grosseur. Elle se...

    2783  Mots | 12  Pages

  • le loup et le renard

    " Le loup et le Renard " Le loup et le Renard est une fable du célèbre écrivain français Jean de La Fontaine, ayant vécu au 17ème siècle et appartenant au mouvement littéraire du classicisme. La Fontaine utilise les animaux pour dénoncer des comportements humains. Les deux personnages de ce récit sont très caractéristiques de la Fontaine, on les retrouve dans plusieurs fables. L'image de ces personnages est déja construite, le renard est réputé pour sa ruse et le loup pour...

    853  Mots | 4  Pages

  • Le coq et le renard

    Coq et le Renard La fable « Le Coq et le Renard » est extraite du livre II du recueil Fables de Jean de La Fontaine, paru en 1668. Celle-ci conte la tentative de supercherie du Renard pour attraper le Coq perché sur la branche d’un arbre. C’est finalement l’oiseau qui fera fuir le trompeur en feignant l’arrivée de deux chiens de chasse. Cette fable, comme la plupart de celles du recueil, met en scène à la fois les faiblesses et le pouvoir de la parole. Dans Le Corbeau et le Renard, le discours...

    2091  Mots | 9  Pages

  • LA9 Le Chat et le Renard

    et le Renard, livre IX, 14 Introduction: La Fable que nous allons étudier est tirée du livre IX des Fables de La Fontaine, fabuliste du XVIIème siècle, écrit en 1678. Les fables sont des courtes histoires teinté d’humour. Elles ont pour but de distraire le lecteur tout en l’instruisant. Elle est souvent composé d’une morale, explicite ou implicite. Le Chat et le Renard traite de deux animaux personnifiés, le chat et le renard, qui font ensemble un voyage. Pour s’amuser un peu, le renard propose...

    798  Mots | 2  Pages

  • Le Chat Et Le Renard

    Le Chat et le Renard Le Chat et le Renard, comme beaux petits saints,                S'en allaient en pèlerinage. C'étaient deux vrais Tartufs (1), deux archipatelins (2), Deux francs Patte-pelus (3) qui, des frais du voyage, Croquant mainte volaille, escroquant maint fromage,                S'indemnisaient à qui mieux mieux. Le chemin était long, et partant ennuyeux,                Pour l'accourcir ils disputèrent (4).                La dispute (5) est d'un grand secours ;                Sans...

    947  Mots | 2  Pages

  • Théophile de viau - un corbeau croasse

    Théophile de Viau est un dramaturge et poète du xviie siècle. Il écrit Œuvres poétiques en 1621 dont Un Corbeau devant moi croasse… est extrait. Ce poème baroque est composé de deux dizains d’octosyllabes. Le thème dominant est celui de la mort et du drame. Nous parlerons donc d’un registre tragique et fantastique. Un Corbeau devant moi croasse, Une ombre offusque mes regards, Deux belettes et deux renards Traversent l’endroit où je passe : Les pieds faillent à mon cheval, Mon laquais tombe du haut...

    1166  Mots | 5  Pages

  • Le corbeau voulant imiter l'aigle

    est de pouvoir véhiculer une image, une idée, ou une opinion à travers une histoire drôle et légère. Le Corbeau voulant imiter l’aigle est une fable de Jean de la fontaine qui est extrait de Fables, qui sont douze livres que ce dernier écrivit de1668 à 1693. En premier lieu je m’attacherai a montrer comment l’auteur nous fait vivre la tentative raté du corbeau puis le passage de ce corbeau a une position de honte et d’humiliation due a un autre personnage. En effet, des le début du récit...

    618  Mots | 3  Pages

  • Fiche de lecture- roman de renard

    1 * Le titre du livre : Le Roman de Renard Le Roman de Renard est un recueil de récits médiévaux français ayant pour héros des animaux agissant comme des humains. Le personnage principal s’appelle Renard, c'est un animal alors connu sous le nom de « goupil ». Ce n'est pas un roman à proprement parler, mais un ensemble de récits de longueur variable et composés par différents auteurs * L’année d’écriture ou de publication : Le Roman de Renard a été écrit vers le XIIème et le XIIIème...

    666  Mots | 3  Pages

  • Jean de la Fontaine

    Le Corbeau et le Renard Maître Corbeau, sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : "Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. " A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ; Et pour montrer sa belle voix, Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le Renard s'en...

    1072  Mots | 5  Pages

  • Jule renard

    Jules Renard Journal de Jules Renard de 1887-1892 - Collection Biographies / Témoignages - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.inlibroveritas.net Table des matières Journal de Jules Renard de 1887-1892.....................................................1 .............................................................................................................2 - 1887 ...........................................................................................

    46907  Mots | 188  Pages

  • Carter

    Une Anthologie poetique sur le thème des animaux personnifier Sommaire : Préface………………………………………Page 1 à 2 Corbeau et le Renard………………………Page 3 à 4 La Cigale et la Fourmi……………………...Page 5 à 6 Le Lievre et la Tortue……………………….Page 7 à 9 La laitière et le Pot de lait…………………..Page 9 à 10 Le Loup et L’agneau………………………...Page 11 Préface C’est une Anthologie poetique,composée de 5 poèmes sur le thème des animaux personnifiers...

    1531  Mots | 7  Pages

  • Mlancholia

    deuxième fable du livre I des Fables de La Fontaine, « Le corbeau et le renard » est une réécriture d’un thème traité par le fabuliste grec Esope au IVème siècle avant J.C et déjà repris par le fabuliste latin Phèdre. Qui ne connaît pas la ruse du renard qui, par la flatterie, réussit à obtenir le fromage du corbeau ? Cette fable, connue de tous les écoliers, est pourtant une matière à débat contradictoire entre Rousseau, qui en fait une analyse critique vers par vers dans son traité d’éducation l’Emie...

    1667  Mots | 7  Pages

  • La fontaine

    Le corbeau et le renard Dans cette fable la Fontaine critique deux grands acteurs de la scène française du 17eme siècle. Le courtisan, qui flatte et dit tout ce que les personnes de pouvoir veulent entendre. Et les personnes hautes placées – comme le corbeau bien haut perché sur sa branche – qui les écoutent, et finalement, qui les font vivre. Tout d’abord, regardez comme Jean de la Fontaine personnifie ses animaux en leur donnant des qualificatifs humains : “maître”, “monsieur du Corbeau”‚ “mon...

    873  Mots | 4  Pages

  • Fable

    Analyse de la fable : Le Renard et la Cigogne Le Renard et la Cigogne est la dix-huitième fable du livre I. Cette fable raconte l’histoire d’une opposition entre deux personnages, le Renard et la Cigogne. Dans celle-ci, la Cigogne reçoit une invitation du Renard pour aller diner chez lui, mais celui-ci lui à préparer un repas que la Cigogne ne peut manger car à cause de son grand bec il lui est impossible d’en attraper une miette. Pour se venger la Cigogne prie le Renard de bien vouloir à son...

    4543  Mots | 19  Pages

  • Un corbeau devant moi croasse - viau

    ;Au début du poème,le poète=comme impuissant: il semble subir ses visions.Il est plus svt objet que sujet de la phrase:v.déséquilibre syntaxique ds la 1ere strophe:v.1 le «moi»pris ds le cor du corbeau et le cro de croasse ;Caractère absurde de certaines visions (Je vois le cntre de la terre v.10) -Registre fantastique du poème ;Angoisse et incertitude,doute du lecteur/aux visions du poème.L'angoisse,l'étrangeté des visions=liée aux nombreuses personnification qui aiment les visions de ce poème...

    674  Mots | 3  Pages

  • Rousseau et les fables de la fontaine

    et de les instruire, cette fable est assurément son chef-d'oeuvre : qu'on me permette donc de la suivre et de l'examiner en peu de mots. Le corbeau et le renard Fable Maître corbeau, sur un arbre perché, Maître ! que signifie ce mot en lui-même ? que signifie-t-il au-devant d'un nom propre ? quel sens a-t-il dans cette occasion ? Qu'est-ce qu'un corbeau ? Qu'est-ce qu'un arbre perché ? L'on ne dit pas sur un arbre perché, l'on dit perché sur un arbre. Par conséquent, il faut parler des inversions...

    2008  Mots | 9  Pages

  • Fiche pédagogique poésie

    sensualité et une inspiratrice. Fiches de l’élève. |Cours 1 |CE | |Le corbeau et le renard ( La Fontaine) |B1 | |Qui ? | ...

    7616  Mots | 31  Pages

  • L'écrivain peut-il par ses oeuvres améliorer la société?

    nombreuses tentations,... L'écrivain amuse le lecteur et joue avec les personnages. En effet, La FONTAINE a écrit la fable Le corbeau et le renard où le renard, futé, flatte le corbeau. Le corbeau est naïf et vaniteux, le renard ne cherche pas à convaincre mais à persuader le corbeau. Il utilise des arguments non-valables, ce sont des mensonges c'est le sophisme. Le corbeau n'a pas été assez malin et le fait qu'il se soit fait duper par la flatterie est amusant. - Mais il ne faut pas limiter le...

    1298  Mots | 6  Pages

  • Semiologie

    l’objet; n la conjonction (avec l’objet) et u la disjonction (sans l’objet) entre le sujet d’état et l’objet. Par exemple, dans la fable « Le renard et le corbeau », on trouve le programme narratif (conjonctif) suivant : PN = F {Renard — (Renard n Fromage)]}. La notation la plus simple d’un programme narratif se fait ainsi : S1 — S2 n O, par exemple, RenardRenard n Fromage. REMARQUE : SNC ET MODÈLE ACTANTIEL Le schéma narratif canonique, proposé par Greimas, en principe, remplace le modèle actantiel...

    3072  Mots | 13  Pages

  • bestiaire

    cha­pitre II), où il analyse presque mot à mot Le corbeau et le renard, Rousseau demande avec ironie «qu'est-ce qu'un phénix des hôtes de ces bois ?» ; puis il tente de montrer, avec une certaine mauvaise foi, que cette fable est inintelligible pour un enfant. Emporté par son souci de prouver que les fables de La Fontaine sont obscures et immorales, il en vient même à s'interroger sur la nature du fromage lâché par le corbeau, puis à poser cette question absurde : «qu'est-ce qu'un corbeau ?». Comme souvent...

    1800  Mots | 8  Pages

  • Abdelfattah

    conjonction (avec l’objet) et u la disjonction (sans l’objet) entre le sujet d’état et l’objet. Par exemple, dans la fable « Le renard et le corbeau », on trouve le programme narratif (conjonctif) suivant : PN = F {Renard —[pic] (Renard n Fromage)]}. La notation la plus simple d’un programme narratif se fait ainsi : S1 —[pic] S2 n O, par exemple, Renard —[pic] Renard n Fromage. REMARQUE : SNC ET MODÈLE ACTANTIEL Le schéma narratif canonique, proposé par Greimas, en principe, remplace le modèle...

    3194  Mots | 13  Pages

  • Anthologie : jean de la fontaine, les animaux dans la fables

    critiquer les personnes socialement haut placées comme les nobles ou même le roi. J'ai également privilégié ce thème et cet auteur car je possède un recueil où sont répertoriées toutes les fables de la Fontaine. Elles sont très intéressantes à analyser. Elles sont à la fois très simples et très compliquées. Le message que l'auteur veut faire passer est caché derrière une jolie histoire, il faut savoir l'extraire et l'interpréter, ceci m'a toujours beaucoup plu. Par exemple, « la Grenouille...

    4675  Mots | 19  Pages

  • La ruse

    différentes facettes de la « Métis », cette subtile capacité d’invention de l’univers des Grecs : les ruses de guerre, les supercheries, les fourberies, en partant d’Ulysse aux mille ruses, puis Hermès et les bœufs d’Apollon, en passant par le loup, le renard, mais aussi d’autres animaux, comme le lièvre des contes africains, pour arriver aux œuvres de littérature jeunesse qui sont en résonance. Grâce au décloisonnement, les élèves seront en groupe de douze ou treize dans la mesure où ils ne sont pas...

    5054  Mots | 21  Pages

  • Anthologie de jean de la fontaine

    Le renard et le bouc Capitaine Renard allait de compagnie Avec son ami Bouc des plus haut encornés. Celui-ci ne voyait pas plus loin que son nez ; L'autre était...

    3871  Mots | 16  Pages

  • La masculaisation

    syllabes ; Dans Le Renard et La Cigogne, il y a une alternance dans les vers en alexandrins, octosyllabes et décasyllabes sur 27 vers. Les rimes sont variées : croisées, embrassées, plates…) • Résumé bref : Dans les Fables, Jean de La Fontaine utilise des animaux ou des végétaux (indiqués dans le titre de chaque fable) pour analyser des comportements humains de son temps et pour amener à une morale les concernant (exemples : -Le Corbeau et Le Renard, le corbeau est trompé par le renard qui le flatte...

    838  Mots | 4  Pages

  • Jean de la fontaine

    journée parfaite. Bref, pendant ce temps-là, Maître Tiécelin le corbeau a très faim ce qui l’entraîne à voler, par sa ruse, du fromage à une vieille dame. (MAIS JE VOUS EXPLIQUERAI CET EPISODE DANS LA 2eme PARTIE DE L'EXPOSE) Un peu plus tard, le corbeau se perche sur le même arbre ou Renart est couché. Et par sa ruse, le goupil fait en sorte que Tiécelin descende de l'arbre pour essayer de le manger. Mais le corbeau a fait tomber son fromage et bien-sur il voudra le récupérer. Pour que...

    695  Mots | 3  Pages

  • Corpus la fontaine

    fables I.2:Morales et récits  I.3:La désignation des personnages, et autres difficultés liées à la lecture des Fables De La Fontaine  I.4:Les séquences dialoguées : la polyphonie des fables et la fonction persuasive I.4.1:Le corbeau et le renard et la persuasion I.4.2:Le loup et l’agneau et l’argumentation II : Ecrire  II.1:Réécritures  II.2:Transpositions génériques II.3:Continuations  II.4:Imitations  II.5:Copies III : Dire les fables  III.1:Lire à haute voix...

    27670  Mots | 111  Pages

  • Commentaire sur les obsèques de la lionne de la fontaine

    Obsèques de la lionne » de La Fontaine Introduction Comme La Rochefoucauld dans ses Maximes ou La Bruyère dans ses Caractères, Jean de La Fontaine, moraliste du siècle classique, analyse d'une plume critique les comportements humains. Tout le monde connaît bien « La Cigale et la Fourmi », «Le Corbeau et le Renard ». Mais La Fontaine, dans «Le Loup et l'Agneau» ou dans «Les Animaux malades de la peste », s'en prend également aux institutions de son époque et au pouvoir royal. «Les obsèques de la...

    2141  Mots | 9  Pages

  • Dissertation sur « les moralistes et l'amour »

    utile et non blesser ». Cette formule vous semble -t-elle s'appliquer à toute littérature ayant des intentions morales ? Vous répondrez à cette question en vous servant des textes du corpus ainsi que de vos lectures personnelles. Premier temps : analyse du sujet : mettre en valeur les oppositions entre avertir et mordre, utile et blesser. Le passé composé et le verbe vouloir montre le problème de ce qu'a voulu faire l'auteur : ce qu'il a écrit , est-ce vraiment ce qu'il avait l'intention d'écrire ...

    1107  Mots | 5  Pages

  • Le bourgeois gentilhomme

    des merveilles" ; l'enseignement par le philosophe de la différence entre la prose et les vers, la répétition des voyelles. Séance 3 : la scène avec le tailleur, acte II, scène 5 Support : Le Bourgeois gentilhomme, acte II, scène 5 Objectif : analyser le comique de mots. Pour faire rire le lecteur et le spectateur, Molière utilise différents procédés : - la gradation : le garçon tailleur qui utilise successivement des titres de noblesse de plus en plus élevés afin d'obtenir un pourboire...

    2352  Mots | 10  Pages

  • Le pouvoir de l'apologue

    allant contre les Parthes, s’engagea dans leur pays sans considérer comment il en sortirait ; que cela le fit périr, lui et son armée, quelque effort qu’il fît pour se retirer. Dites au même enfant que le Renard et le Bouc descendirent au fond d’un puits pour y étancher leur soif ; que le Renard en sortit s’étant servi des épaules et des cornes de son camarade comme d’une échelle ; au contraire le Bouc y demeura pour n’avoir point eu tant de prévoyance ; et par conséquent il faut considérer en toutes...

    1092  Mots | 5  Pages

  • approches analyse litteraire

    ....................................................................... 8 Définition ...............................................................................................................................................................8 Analyse des oppositions .......................................................................................................................................8 Questions analytiques ..........................................................................

    60780  Mots | 149  Pages

  • Fable

    meilleure compréhension il faut les analyser ce qui demande une certaine réflexion de la part du lecteur. Elles peuvent aussi avoir l’effet inverse de l’effet souhaité par l’auteur. Par exemple un enfant peut s’y identifier et donc d’apprendre à tuer comme dans Le lion et le moucheron de Jean de La Fontaine où bien dans le corbeau et le renard l’enfant va s’identifier plutôt au renard car il a atteint son objectif de voler le fromage du corbeau plutôt qu’au corbeau qui s’est fait flatté. De plus pour...

    825  Mots | 4  Pages

  • L evaluation dans le primaire

    préparée grâce à une première fiche de critères de réussite qu’il explique. Il enregistre éventuellement la lecture au magnétophone ou grâce à la vidéo. Puis, collectivement, l’on écoute ou l’on visionne l’enregistrement avec l’élève concerné pour analyser la production. On fait accompagner le premier lecteur par celui qui sera le deuxième pour familiariser ce dernier, rassurer le premier, favoriser un échange de commentaires entre les deux. Etape 4 On propose aux élèves de s’approprier une fiche...

    2744  Mots | 11  Pages

  • La question de l'homme dans l'argumentation

    Nous parlerons d’abord du fait qu’il émet une critique envers La Fontaine, ainsi que ses fables, puis nous étudierons l’analyse qu’il fait de la fable « Le Corbeau et le Renard ». Tout d’abord, nous pouvons remarquer que Rousseau ne semble pas faire l’éloge de Jean de La Fontaine, et encore en moins de sa fable : « Le Corbeau et le Renard », il les critique, il les calomnie. En effet, il considère la fable comme « un voile », à la ligne 8, qui semble cacher, couvrir « la vérité nue aux enfants...

    1417  Mots | 6  Pages

  • Es fablesl

    La Cigale et la Fourmi La cigale, affamée, demande à la fourmi de l’aider, mais celle-ci refuse. x Implicite (dial) Le Corbeau et le Renard Le renard flatte le corbeau, qui tient un fromage dans son bec, si bien que celui-ci est obligé de lâcher son bien. x Implicite (dial) La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf Une grenouille veut gonfler pour ressembler au boeuf et finit par exploser. x Explicite4 Les deux Mulets Deux mulets se promènent : c’est celui qui est...

    4838  Mots | 20  Pages

  • Lafontaine et ses devanciers ou histoire de l'apologue

    caractère naïf 16. enjoué Fable s'applique à des actions 18 na19 Le merveilleux dans turelles 17. Tout dans la Fable doit aboutir à la : conclusion, et la comme 20 22 24 dans la fable de la Fontaine la Le Renard poétique naïveté Cigogne. 18. La brièveté dans cilier Fable n'est que relative et doit se con- avec la gaîté et la couleur 19. Le style de la Fable doit avoir de la TABLE ANALYTIQUE. N°« VII Papes 20. de ...

    15082  Mots | 61  Pages

  • Jean de la Fontaine

    cela comme on pourrait écrire un message codé de nos jours. Analyse des Fables La cigale et la fourmi : La toute première Fable publiée par Jean de la Fontaine qui s'est grandement inspiré d'Esope, où une cigale crie famine et demande un peu de nourriture à la fourmi, avec une morale implicite. Le corbeau et le renard : Le renard, grand sournois qu'il est, flatte le corbeau pour qu'il chante et qu'il laisse tomber son fromage. La morale est explicite : « Apprenez...

    1484  Mots | 6  Pages

  • Roman de Renart

    Nord de la France, début du XIVe siècle ; Parchemin (157 ff., 27,8 x 19,5 cm) ; BNF, Manuscrits, Français 12584 ff. 18v-19. le Roman de Renart, folio 26. 3 3. le titre : qu’est-ce qu’un « roman » ? 4. analyse d’un extrait en ancien français (cf. séquence sur les fabliaux) 5. de « goupil » à « renard » 6. découverte des personnages : une galerie de portraits http://lewebpedagogique.com/lall/le-roman-de-renart - le terme de « baron » - la personnification des animaux - le nom comme indication du caractère...

    3122  Mots | 15  Pages

  • Pensez-vous comme rousseau, que les fables ne sont pas destinées aux enfants ?

    l'aspect compliqué de la fable, sur sa forme, ses sujets, et sa morale. Puis nous nous intéresserons au côté divertissant de la fable. Et enfin, nous tenterons de nous faire un avis sur cette question. Tout d'abord, nous allons commencer par analyser les difficultés et les problèmes que peuvent poser les fables aux enfants. Les fables sont des récits difficiles à comprendre, de par le vocabulaire qui peut être très riche et/ou soutenu de l'auteur, qui peut gêner l'enfant dans sa compréhension...

    1504  Mots | 7  Pages

  • Fable apprendre

    I. CONTEXTUALISER : Le bain de textes. (+ ou - 1 heure) Au préalable, le professeur aura distribué un corpus de six textes lors d’un cours précédent et aura demandé une lecture attentive à domicile : Le roseau et l’olivier d’Esope ; Le corbeau et le renard de La Fontaine ; Le danseur de corde et le balancier de Florian ; Le passant pressé de J.-Cl. Bologne ; L’ennui de Jacques Sternberg. Le corpus est ainsi composé d’une nouvelle et de cinq fables d’auteurs et d’époques différents. A partir...

    1495  Mots | 5  Pages

tracking img