Égalité des chances

Pages: 19 (4714 mots) Publié le: 13 mai 2012
Introduction

L'égalité des chances en tant que valeur sociale est une exigence qui veut que le statut social des individus d'une génération ne dépende plus de caractéristiques sociales, ethniques, religieuses et surtout financières et sociales, des générations précédentes. André Comte-Sponville définit l'égalité des chances comme : « droit de ne pas dépendre exclusivement de la chance, ni dela malchance. C'est le droit égal, pour chacun, de faire ses preuves, d'exploiter ses talents, de surmonter, au moins partiellement, ses faiblesses. C'est le droit de réussir, autant qu'on le peut et qu'on le mérite. C'est le droit de ne pas rester prisonnier de son origine, de son milieu, de son statut. C'est l'égalité, mais actuelle, face à l'avenir. C'est le droit d'être libre, en se donnant lesmoyens de le devenir. C'est comme une justice anticipée, et anticipatrice : c'est protéger l'avenir, autant que faire se peut, contre les injustices du passé » Allant plus loin que la simple égalité des droits, l'égalité des chances consiste principalement à favoriser des populations qui font l'objet de discrimination afin de leur garantir une équité de traitement. Elle implique que les écartsliés au milieu d'origine soient neutralisés. La qualité du système scolaire est l'un des principaux leviers permettant d'établir l'égalité des chances. En effet, la mission de l'école va bien au-delà de la transmission de savoirs et de valeurs. L'école affirme sa mission sociale d'intégration de tous, mais elle doit faire face aux problèmes sociaux les plus divers : chômage, exclusion, grandepauvreté. Nous verrons dans un premier temps qu'au cœur de l'école moderne se trouve les idéaux d'égalité et de méritocratie et que ces principes sont le fondement même de l'école républicaine. Puis, dans un second temps, nous constaterons que les efforts engagés depuis plus de cinquante ans pour instaurer un égal accès aux études n'a pas engendré une égalité des chances réelle.

I . L'égalité deschances Un idéal fortement enraciné en France
A. La recherche de l'élitisme républicain
Pour comprendre ce que signifie l’égalité des chances, il faut partir de la valeur même de l’égalité, inscrite au cœur de la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité. L’égalité est le droit d’être traité comme un égal, d'être traité avec le même intérêt et le même respect que tous les autres. L'égalitédes chances, mise en avant par le libéralisme, va de pair avec les notions de justice sociale et de méritocratie. Dans les sociétés contemporaines, la notion de méritocratie renvoie à l'idée que chacun peut atteindre une position ou connaître une promotion sociale du fait de ses talents personnels et de son travail. La méritocratie est alors possible quand la sélection s'opère en dehors de touteconsidération d'origine sociale (du fait de son sexe, de son origine ethnique, du lieu où l'on habite, etc.). Son application permet théoriquement une mobilité sociale importante. L'enjeu essentiel des sociétés démocratiques est donc de pouvoir tendre vers un idéal méritocratique, qui serait effectivement fonction des seuls talents des personnes, et non d'un héritage social. Mais pour cela, il fautavant tout limiter très fortement l'influences des origines sociales pour laisser place à une véritable égalité des chances. Le problème de l'inégalité sociale dans l'éducation est devenu une priorité pour l'État depuis le 19ème siècle. Après la guerre de 1870, la France reste fragile. L'État comprend que l’éducation des écoliers lui incombe entièrement. Une des missions assignée à l'école estd'assurer la diffusion des idées républicaines et de faire rempart à la tradition. Un certains nombres de lois vont voir le jour, dans un souci de démocratisation de l'école. Les lois scolaires touchent d’abord l’enseignement destiné aux filles. En 1879, une loi oblige chaque département à tenir une école normale d’institutrices. En 1880, la loi Camille Sée crée les collèges et lycées de filles,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Egalité des chances
  • Égalité des chances
  • Egalité des chances
  • Égalité des chances ou égalité des droits
  • Egalité des chances
  • Egalite des chances
  • Égalité des chances
  • Égalité des chance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !