bilan de philo

657 mots 3 pages
Est-ce désirable pour une société d’encourager à la fois l’égalité et l’excellence? Proposez et analysez un exemple concret et une vertu qui aident à illustrer votre position.

Depuis la nuit des temps, les hommes se battent pour leur liberté et leurs droits. L’égalité est un concept pour lequel on a longtemps dû forger notre société et nos valeurs individuelles et sociales. Que veut dire le mot égalité en réalité? L’égalité est un mot qui vient du latin “aequalis” qui signifie juste et uni. L’égalité est un état ou plutôt un principe que l’on éprouve lorsqu’il ya confrontation entre deux choses. Pour l’être humain, l’égalité est le principe que tout le monde doit être traité de la même manière et qu’ils disposent tous des mêmes droits. Somme toute il existe plusieurs formes d’égalité que ce soit l’égalité morale, l’égalité civique, l’égalité sociale et l’égalité politique. On peut aussi deviner que l’égalité correspond comment, la répartition des biens matériels et des ressources financières est faite. Ce principe est vertu de la justice en quelque sorte puisque l’égalité est un concept central de la justice. La justice un est principe moral qui exige le respect des droits et des équités. Un philosophe c’est lui aussi pose la question, Platon célèbre philosophe et disciple de Socrate qui a vécu en 400 avant Jésus Christ. Platon a beaucoup réfléchi à comment mieux gérer les villes et les cités surtout concernant les inégalités qui existaient entre les hommes. Il comprit rapidement qu’il existait deux différentes notions celle de l’inégalité due aux actions humaines et celle du à la nature qui fait que certaines personnes naissent plus privilégiées que d’autres. L’excellence quant à elle est un degré de perfection d’une chose. L’excellence peut aussi être considérée comme un titre honorifique. Une personne se retrouvera souvent en situation d’excellence si elle réussit bien, mais il est possible qu’une inégalité, c’est-à-dire une situation qui n’est pas

en relation

  • Corrigé du ds bilan des notions de philo
    1121 mots | 5 pages
  • Les Souffrances Du Jeune Werther - Résumé
    528 mots | 3 pages
  • Philosophie
    780 mots | 4 pages
  • Ici et maintenant
    998 mots | 4 pages
  • Descartes
    1266 mots | 6 pages
  • Chapitre 2 mircomégas
    980 mots | 4 pages
  • Corrigé du sujet : a quoi sert la philosophie ?
    1121 mots | 5 pages
  • Pascal
    7079 mots | 29 pages
  • Etude et projet : sommeil des adolescents
    656 mots | 3 pages
  • méthodo philo
    1145 mots | 5 pages