Étudiant

Pages: 5 (1127 mots) Publié le: 9 mai 2010
PHILOSOPHIE HZT 4U B. JOLICOEUR
UNE SOCIÉTÉ SANS ÉCOLE d’IVAN ILLICH
ANALYSE CRITIQUE FINALE
INTRODUCTION:

RÉSUMÉ/SYNTHÈSE :

- RÉSUMÉ : C’est une grande analyse des institutions occidentales.

-

ANALYSE :

- ANALYSE : institution scolaire cause la pauvreté ou ladégradation de l’ensemble. p.12

- ANALYSE : ’Il est donc grand temps de produire une recherche à contre-courant, sur la possibilité d’utiliser la technologie.’

- ANALYSE : La conception du monde varie dépendant des pauvres ou riches.

- ANALYSE : L’argent jeté aux institutions n’enlève pas du tout les problèmes, il faudrait voir à faire le contraire. P.16

- ANALYSE : L’institutionscolaire est corrompue, les fonds ne vont pas toujours où ils devraient être. P. 19

- ANALYSE : Le militaire est beaucoup plus important que l’éducation aux États-Unis. P.19

- ANALYSE : Un enfant pauvre a peu de chances face à un enfant riche. P.20
- l’enfant pauvre prendra du retard car il est toujours dépendant de l’université.
- Décourage les pauvres à l’éducation.- ANALYSE : ‘L’école nuit à l’éducation, parce qu’on considère qu’elle est la seule qui peut s’en charger.’ P.22

- ANLAYSE : Le Système de scolarité obligatoire entraine une ségrégation dans la société. P.25

- ANALYSE : Il semble dire que l’Éducation demande beaucoup de coûts inutiles, quand il pourrait y avoir une déscolarisation et n’avoir quasi aucuns coûts.

-ANALYSE : Le gouvernement prétend donner une chance égale à tous les citoyens en matière d’éducation pour tous, mais ce n’est pas le cas, 1. Les riches ont plus de chances que les pauvres, 2. À l’école, tu a un ‘caste’ que tu doit suivre et si tu ne le suit pas, on te renvoies, et tu deviens alors un délinquant.

- ANALYSE : Les institutions en Amérique obtiennent des résultats contraire à leursbuts (ex : Guerre du Vietnam, plus de morts vietnamiens, plus d’ennemis dans le monde) plus ils y mettent de l’argent, pire est le résultat. Ce sont des institutions ‘contre productives’. P.95

- ANALYSE : Avec la création des machines qui font le travail des humains, ont devrait avoir plus de temps pour AGIR plutôt que FABRIQUER. P.109

- ANALYSE IMPORTANTE : L’éducation est en grandepartie faite à l’extérieur de l’école. Ex : amitié, amour, télé, lectures, expériences personnelles.

- ANALYSE : les gens ne veulent plus dépendre des institutions scolaires, cependant, ils ne peuvent pas imaginer quelque autre institution qui prendra sa place.’ P.124

- ANALYSE : L’élève en vient à croire qu’une production accrue est seule capable de conduire à une vie meilleure. =contrôle social P.126

- ANALYSE : Illich suggère d’acquérir le savoir d’autrui plutôt que dans les livres ou l’ordi (biens matériels) p.132

- ANALYSE : on ne devrait pas juger quelqu’un sur ses diplômes, mais sur ses aptitudes réelles. P. 151

CRITIQUE :

- CRITIQUE : ‘beaucoup de professeurs de français ont une connaissance insuffisante de la langue parlée.’ P.35

-CRITIQUE : En faisant une ‘éducation libérale’, idéalement selon Illich, il y aurait ‘absence de règles’, de ce fait, il y aurait une désorganisation complète et peut-être même l’anarchie scolaire.

- CRITIQUE : bref, les écoles créent des emplois pour les enseignants, sans que l’on ne tienne jamais compte de ce qu’ils transmettent à leurs élèves. P.58

- CRITIQUE : Illich dit que la‘machine éducative’ a comme but d’enseigné aux peuple de faire de l’argent pour qu’ils consomment pour ensuite faire rouler l’économie. Mais (moi comme exemple) je me suis conscientisé et l’école m’a enseigné tout à fait le contraire.

- CRITIQUE : ‘Celui qui veut apprendre, de quoi doit-il disposer, avec quoi doit-il se trouver en rapport’ : Si tu ne mets pas l’école pas obligatoire (celui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Etudiante
  • Etudiant
  • Étudiant
  • Etudiante
  • Étudiant
  • etudiante
  • etudiant
  • Etudiant

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !