abcdefgh

425 mots 2 pages
abcdefgh sont les 8 premières lettre de l'alphabet
Un alphabet (de alpha et bêta, les deux premières lettres de l’alphabet grec, dérivé de l'alphabet phénicien) est un ensemble de symboles destiné à représenter plus ou moins précisément les phonèmes d’une langue.

Chacun de ces symboles, ou graphèmes, est aussi appelé « lettre ». Dans les cas les plus simples chaque lettre correspond à un phonème de la langue et inversement. Certaines lettres peuvent recevoir un ou plusieurs diacritiques afin d’étendre le stock de graphèmes si celui-ci est insuffisant pour noter les sons de la langue ou permettre d’éviter les ambiguïtés. De la même manière, un alphabet peut être étendu par l’utilisation de digrammes ou encore de lettres supplémentaires.

Les évolutions phonétiques d’une langue se produisant à un rythme différent de l’évolution écrite, l’écriture alphabétique ne garantit en aucune manière une correspondance biunivoque entre les phonèmes et les graphèmes. Ainsi en français, /s/ se note aussi bien c, ç, s, ss, sc ou t. A contrario, s peut se prononcer /s/, /z/ ou être muet. Le français comporte même des homographes non homophones comme dans la phrase « Le vent est à l’est ». Certaines langues, comme l’espéranto, ont à contrario une écriture totalement phonétique. Dans la majorité des cas, avec quelques exceptions comme le hongrois, ce sont des langues écrites depuis peu dont la transcription au moyen de signes alphabétiques a fait l’objet d’une recherche planifiée
Les plus anciennes traces de l'ancêtre de tous les alphabets actuels se situent dans le désert du Sinaï aux alentours du XVe siècle avant J.-C. Cet alphabet est exclusivement consonantique. Les lettres sont initialement représentées par des pictogrammes apparentés aux hiéroglyphes égyptiens mais servent à noter une langue sémitique. Par exemple « A » figurait une tête de taureau avec ses cornes ; on a utilisé ce pictogramme pour noter le son initial du nom qui désignait la chose dans la langue

en relation

  • Abcdefgh
    1649 mots | 7 pages
  • Abcdefgh
    526 mots | 3 pages
  • Abcdefgh
    4574 mots | 19 pages
  • Abcdefgh egfds hh
    716 mots | 3 pages
  • Sujet du brevet 2005
    2257 mots | 10 pages
  • Séville porte des indes
    637 mots | 3 pages
  • Spé math terminale l 2008
    1091 mots | 5 pages
  • Maths
    936 mots | 4 pages
  • paraperpesp
    643 mots | 3 pages
  • Dm maths
    2158 mots | 9 pages