Acacia, claude simon

Pages: 5 (1063 mots) Publié le: 13 janvier 2013
Acacia Claude Simon : orphelin à 11 ans, fait des études secondaires à Paris. Son rêve était de devenir peintre. Il a eu un engagement politique important dans sa jeunesse. 1939 : il est mobilisé dans un régiment de dragons. Début guerre 39 : armée française à cheval alors que Allemands char d'assaut. On a envoyé le régiment de Claude Simon en les envoyant au nord face aux chars d'assaut. Deux outrois survivants, il est fait prisonnier. Il en garde un traumatisme. Pour améliorer sa condition il se fait payer pour dessiner des femmes nues. Quand il sort il s'enferme dans son manoir, lit tout Balzac, décide de devenir romancier. Il va produire son premier grand roman, La route des Flandres, qui n'est fait que d'une seule phrase. Les géorgiques en 1981. Obtient le prix Nobel en 85. Acaciaest publié en 89. Scène de roman qui prend la forme d'une sorte de description. Question de savoir ce qu'il se passe dans cette scène ? Réalité de l'événement ne se dévoile que très progressivement et la signification seulement après coup. Retard permanent de l'information sur l'événement écrit. L'impression précède le sens. Rôle du descriptif/signification. Traditionnellement dans le roman,l'aventure est lieu de révélation du sens mais ici, c'est la description → un des traits caractéristiques du grand roman du 19e/20e. Description commence avec Balzac mais c'est avec Flaubert qu'elle devient moderne ; Proust. Voir comment le long d'une seule phrase, une description se déploie en vision du monde grâce au procédé impressionniste. I. Une phrase qui a l'air d'un destin II. Le déploiementd'une vision III. Une écriture expressionniste Phrase qui va provoquer l'accélération chez le lecteur. Mouvement de la phrase épouse le mouvement du train. Elle va comme toute phrase vers son point qui semble ne venir jamais : on l'attend avec impatience/inquiétude comme s'il y avait une urgence. Cette absence de points crée une tension de la part du lecteur. Toute la phrase vient s'écraser contre lemot « vite ». Essoufflement progressif à la fois le notre et celui de la jeune femme. Le mot vitesse revient trois fois dans le texte : ligne 11, 31, 51. Cette phrase qui va vers son point final prend la forme d'un destin. Se pose alors une question : puisqu'il n'y a pas de point dans cette phrase, comment se structure-t-elle puisqu'elle n'obéit pas aux règles ordinaires de la ponctuation ? → lemot train revient régulièrement dans cette phrase qui va jouer le rôle d'embrayeur du texte. Chaque nouvelle apparition du mot train correspond à une nouvelle étape dans la description. Chaque fois que le mot train apparaît, on change d'aiguillage. Il apparaît une première fois ligne 1 : moment d'équilibre instable Ligne 11 à 30 : évocation du couple Ligne 31 à 51 : évocation de la distance qui vaséparer le couple Ces différents mouvements correspondent à différentes phases de focalisation. Dans les deux premiers mouvements du texte, la focalisation concerne l'origine du regard et non son objet. Le regard est situé dans la foule au début du texte. Ligne 43 : point de vue de la foule depuis le train, changement

total de perspective. Participe présent : ne porte pas dans sa désignencele temps ni sa personne. Dépend tout entier d'un verbe principal dont l'agent est celui du participe présent. Rôle d'un complément circonstanciel. Sa valeur est descriptive. Participe présent insiste sur le caractère à la fois concret et momentané. Il joue exactement le rôle de didascalies. Circonstances de la guerre sont oubliées. Toute une série de scènes qui se déploient tout autour du trainexprimées par le participe présent. Nous conduisent quelque part hors du temps. II. Lutte entre la progression de la phrase et les images. D'un côté la phrase avance, de l'autre une résistance poétique de l'imagination. Plus on avance dans le texte, moins il y a d'images. Introduction finale sous la forme de sensation de l'éblouissement et du vide. Attention aux détails concrets. Lutte qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Claude simon
  • Claude simon
  • Sur Quatre conférences de Claude Simon
  • Corpus, stendhal et claude simon
  • Commentaire l'acacia claude simon
  • Claude Simon l'Acacia
  • Analyse claude simon
  • Le tramway, claude simon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !