Adam smith

7238 mots 29 pages
Adam Smith (5 juin 1723 - 17 juillet 1790) est un philosophe et économiste écossais des Lumières. Il reste dans l’histoire comme le père de la science économique moderne, et son œuvre principale, la Richesse des nations, est un des textes fondateurs du libéralisme économique. Professeur de philosophie morale à l’université de Glasgow, il consacre dix années de sa vie à ce texte qui inspire les grands économistes suivants, ceux que Karl Marx appellera les « classiques » et qui poseront les grands principes du libéralisme économique.

La plupart des économistes considèrent Smith comme « le père de l’économie politique » ; pourtant certains, comme l’Autrichien Joseph Schumpeter, l’ont défini comme un auteur mineur car son œuvre ne comportait que peu d’idées originales[1].

Adam Smith est né le 5 juin 1723 à Kirkcaldy, petite ville de 1 500 habitants en Écosse. Dès sa naissance, Adam Smith est orphelin de père. Ce dernier, contrôleur des douanes, meurt deux mois avant la naissance de son fils[2]. À l’âge de quatre ans, Adam Smith est enlevé par des bohémiens, qui, prenant peur en voyant l’oncle du jeune garçon les poursuivre, l’abandonnent sur la route où il sera retrouvé[3],[4].

Élève particulièrement doué dès son enfance, bien que distrait, Adam Smith part étudier à Glasgow à l’âge de quatorze ans et y reste de 1737 à 1740. Il y reçoit, entre autres, l’enseignement de Francis Hutcheson, le prédécesseur d’Adam Smith à la chaire de philosophie morale. Smith sera très influencé par Hutcheson[5],[6]. Il part ensuite étudier à l’université d’Oxford, où l’enseignement est alors d’une qualité très médiocre, si bien que le jeune élève choisit lui-même ses lectures. Cette sélection personnelle lui vaut d’ailleurs d’être menacé d’expulsion de l’université lorsqu’on découvre dans sa chambre le Traité de la nature humaine du philosophe David Hume, lecture jugée inconvenante à l’époque[7].

Choisissant une carrière universitaire, Smith obtient à l’âge de vingt-sept ans

en relation

  • adam smith
    359 mots | 2 pages
  • Adam smith
    1107 mots | 5 pages
  • Adam smith
    347 mots | 2 pages
  • Adam Smith
    3564 mots | 15 pages
  • Adam smith
    844 mots | 4 pages
  • adam smith
    577 mots | 3 pages
  • adam smith
    4848 mots | 20 pages
  • Adam Smith
    1609 mots | 7 pages
  • Adam smith
    875 mots | 4 pages
  • Adam smith
    1651 mots | 7 pages