Adm 1002 travail noté2

1951 mots 8 pages
1. L’analyse des problèmes (10 points)
Selon le cas, quels sont les dangers, les faiblesses et les possibilités de l’industrie du vêtement, en particulier du vêtement féminin, au Canada?
Expliquez en deux pages.
La liste des dangers et des faiblesses semble bien longue, l’industrie du vêtement est morcelée et peu intégrée. Elle comporte beaucoup de petites et très petites entreprises et très peu de moyenne et grandes entreprises ce qui la fragilise. L’augmentation des coûts de production due à la progression des salaires semble mener vers une conjecture économique. L’industrie du vêtement ne me donne pas l’impression d’être en bonne santé. Mais malgré tout il y a quand même certains aspects qui donnent espoir pour le maintien et l’ascension de cette industrie au Canada.
Les Dangers
• Opposition entre créateurs et manufacturiers
Cette opposition est bien présente et contribue au morcellement de cette industrie. Elle empêche le développement d’un design canadien et constitue un frein important à la croissance des exportations. Les designers font alors appel à des sous-traitants pour produire leur ligne de vêtements.
• Technologie
Le faible niveau de la technologie pour produire des tissus et des fils et les produire rapidement, met un frein aux entreprises locales à s’approvisionner dans le pays. Parfois il est plus avantageux d’acheter à l’extérieur du pays on y trouve des meilleurs prix et meilleur délai de livraison. L’obsolescence technologique empêche les fabricants canadiens de fournir en petites séries à coût compétitif et dans des délais rapides (il est d’environ un mois plus rapide en provenant de l’extérieur). Tout ceci incite le détaillant à passer ses commandes plus tardivement tout en réclamant des livraisons plus rapides.
• Concurrence
Les manufacturiers Québécois prédominent encore sur le marché Québécois, mais ils sont désormais suivis de près par les importations et par les manufacturiers canadiens hors Québec. La concurrence étrangère

en relation